Luc Besson dément les accusations de viol mais avoue ses infidélités

Luc Besson dément les accusations de viol mais avoue ses infidélités
Luc Besson à l'avant-première du film "Eva" lors du 68e festival du film de Berlin, le 17 février 2018.

Lundi 7 octobre 2019, BFMTV a dévoilé un teaser de l'interview exclusive de Luc Besson, dans laquelle le réalisateur français nie les allégations de viol dont il fait l'objet.

Luc Besson brise le silence. Après s'être tenu éloigné de la sphère publique pendant des mois, le cinéaste de 60 ans a accordé un entretien exclusif à BFMTV, qui sera diffusé dans son intégralité ce mardi 8 octobre à partir de 21 heures. Viol, agressions sexuelles, procès, relations extra-conjugales, difficultés financières de sa société de production EuropaCorp.... Le scénariste s'est épanché pendant une heure sur les accusations et les rumeurs à son encontre afin de donner sa version des faits.

Luc Besson reconnaît des infidélités

"Cette affaire est un mensonge de A à Z. Je n'ai pas violé cette femme. Je n'ai jamais violé une femme de ma vie. Je n'ai jamais levé la main sur une femme, je n'ai jamais menacé une femme. Je n'ai jamais contraint physiquement ou moralement une femme à quoi que ce soit. Je n'ai jamais drogué une femme comme j'ai pu le lire, ceci est un mensonge", a-t-il d'abord martelé.

Néanmoins, le célèbre producteur de cinéma a reconnu des infidélités : "Est-ce que ça m'exonère de mes responsabilités ? Non. J'ai des responsabilités. J'ai commis des erreurs et j'ai fait des fautes. Et j'ai aussi menti moi-même. J'ai menti à ma femme et à mes enfants. J'ai eu une relation avec cette jeune personne. Une relation affective pendant deux ans." Et de conclure : "J'ai menti et j'ai trahi ma femme et mes enfants. Ce n'est pas arrivé une seule fois, mais plusieurs fois en 20 ans de mariage."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.