Louis Sarkozy nie avoir lancé des tomates sur une policière

Louis Sarkozy nie avoir lancé des tomates sur une policière
Louis Sarkozy au Théâtre Bobino à Paris, le 6 juin 2016.

Le benjamin de la fratrie Sarkozy s'est confié au Times dans une longue interview publiée le 4 juin 2019. Il revient notamment sur une histoire ayant fait grand bruit en 2012, lorsque son père était encore président.

À 22 ans, Louis Sarkozy mène son petit bout de chemin bien loin de la scène politique française. Résidant aux États-Unis, le plus jeune fils de Nicolas Sarkozy a récemment donné un nouveau tournant à sa carrière, en se lançant dans le business des mocassins de luxe pour le compte de la marque espagnole Boonper. Dans une interview au Times, il s'est exprimé sur sa jeunesse, ponctuée par le divorce de ses parents, l'Élysée, la pression... mais aussi une vieille affaire pour laquelle il n'avait pas eu bonne presse.

Nicolas Sarkozy voit rouge

Après le divorce de ses parents, Louis Sarkozy passe une bonne partie de ses vacances chez son père. En 2012, alors âgé de 15 ans, le jeune homme s'amuse à lancer des projectiles - des billes et des tomates - avec des copains rue du Faubourg Saint-Honoré à Paris lorsqu'il se fait pincer par des gendarmes après avoir vraisemblablement visé une policière à la joue. L'affaire, relayée par RTL, passe mal et Nicolas Sarkozy se confond en excuses. "Mon père était livide", explique le benjamin.

Sept ans plus tard, Louis Sarkozy a enfin donné sa version des faits : "C'est totalement faux que j'ai visé des policiers. J'ai été élevé par des policiers (des gardes du corps, ndlr)." Et d'ajouter : "J'ai peut-être ciblé quelques voitures." Un malentendu ? Le jeune homme a en tout cas réussi à faire entendre raison à son père. "J'ai réussi à le convaincre que c'était faux", a-t-il conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.