Louis Bertignac a été "déçu" par son expérience de coach dans The Voice

Louis Bertignac a été "déçu" par son expérience de coach dans The Voice
Louis Bertignac lors des internationaux de France de Roland-Garros à Paris, le 31 mai 2017.

Alors que la finale de la saison 8 a été diffusée jeudi 6 juin dernier et que le producteur du télé-crochet de TF1 a annoncé il y a peu qu'une neuvième saison serait bien de mise, un ex-coach s'est confié sur son rôle au micro de la chaîne France O.

"Je peux vous annoncer une saison 9 de 'The Voice' sur laquelle nous allons travailler main dans la main avec TF1", a confié Matthieu Grelier, le producteur du programme, à puremedias.com, la veille de la finale de la 8e saison qui a vu la victoire de Whitney, la candidate de Mika. L'occasion, peut-être, de retrouver d'anciens coachs ? Louis Bertignac ? Probablement pas car l'ancien membre de Téléphone n'a pas forcément bien vécu certaines décisions de la production. "C'est vrai que j'étais un peu déçu parce que, pour moi, mon rôle, c'était de faire découvrir plein de bonnes chansons. Ça a marché quelques fois. J'ai réussi à faire chanter Angie et deux ou trois trucs que j'ai adorés, mais pas tout", a-t-il confié dans l'émission Clair obscur diffusée sur France O le 3 juin 2019.

"Pourquoi vous me demandez de faire chanter du Goldman à mes talents ?"

Et pour cause, Louis Bertignac aurait "voulu faire encore un peu plus". Aux producteurs, il disait : "'Vous m'avez choisi pour mon côté rock'n'roll, alors pourquoi vous me demandez de faire chanter du Goldman - que j'adore par ailleurs - à mes talents ? Moi je voudrais faire chanter des Beatles, des Stones, du Led Zeppelin à mes talents.'"La réponse ne fut pas à son goût : "On m'a dit : 'Tu sais c'est TF1, c'est pour la ménagère.' Mais justement, la ménagère, peut-être qu'elle adorerait les Stones ! Peut-être qu'elle ne connaît pas !'"

Pour autant, l'interprète de Ces idées-là ne regrette pas cette expérience, lui qui fut coach en 2013 et 2014 dans The Voice puis dans The Voice Kids en 2014 et 2015. "Ça m'a amusé, on ne m'avait jamais demandé de faire ça. J'aime bien avoir plusieurs casquettes. Être assis à juger et me retourner dans le fauteuil, c'était marrant, ça changeait", a en effet assuré Louis Bertignac.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.