Louane raconte son premier chagrin d'amour : "C'était un peu la fin du monde"

Louane raconte son premier chagrin d'amour : "C'était un peu la fin du monde"
Louane Emera lors du défilé de mode Prêt-à-Porter automne-hiver 2019/2020 Christian Dior à Paris, le 26 février 2019.

Même si elle est aujourd'hui une chanteuse, une compagne et une mère accomplie, la jeune Louane a eu droit, comme tout le monde, à son lot d'échecs amoureux. Lors d'une interview accordée au magazine féminin MademoiZelle, l'artiste est notamment revenue sur sa rupture avec son tout premier amour. Un moment douloureux qui lui a pourtant inspiré l'un de ses plus célèbres titres.

Contrairement à ce que peuvent laisser penser les apparences, Louane n'a pas eu une vie des plus faciles. Orpheline de père et de mère depuis 2014, la jeune femme puise ses forces dans sa passion pour la musique mais aussi dans son amour pour son compagnon Florian Rossi, lui aussi musicien. Interrogée sur ses chagrins d'amour passés par nos confrères, la jolie blonde en a profité pour raconter sa toute première rupture. "J'avais 16 ans, puis j'étais avec un mec assez cool à l'époque. Et puis ça s'est arrêté. Donc c'était un peu la fin du monde. J'ai été très triste sur le coup, je l'ai vécu comme un abandon, mais je n'y pense plus...", a-t-elle expliqué au site MademoiZelle, le vendredi 26 février 2021.

"Si je n'avais pas été aussi triste, je n'aurais pas écrit Avenir"

Comme beaucoup d'autres personnes, c'est pourtant dans le chagrin que Louane a trouvé l'inspiration. C'est donc en rédigeant les paroles de son titre Avenir que la jeune femme a pu tourner la page. "Si je n'avais pas été aussi triste, je n'aurais pas écrit Avenir. Dans la vie on peut être déçue, ce n'est pas la fin du monde. Un jour, tu rencontreras un mec incroyable et ce sera génial", a-t-elle déclaré. Aujourd'hui maman d'une petite Esmée et amoureuse comme jamais, la star de "La famille Bélier" a pourtant longtemps vécu un amour impossible avec son chéri actuel. "Il y a eu des mois et des mois de silence de ma part. Parce que cette histoire d'amour n'était pas ouverte, il y avait trop de choses qui faisaient que ça n'existerait jamais. Jusqu'au jour où j'ai compris qu'il y avait une minuscule ouverture et j'ai toqué à la porte. Il fallait que je lui dise pour qu'il me réponde 'stop'. Sauf qu'il ne m'a pas dit 'stop'", confiait-elle récemment à Paris Match.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.