Lorie sur sa vie privée scrutée par les paparazzi : "Je peux être violente"

Lorie sur sa vie privée scrutée par les paparazzi : "Je peux être violente"
Lorie Pester au photocall du 4e jour du festival international du film de La Rochelle, le 15 septembre 2018.

Dans les pages du magazine Gala, en kiosque ce jeudi 16 janvier, la chanteuse devenue comédienne s'est épanchée sur son rapport à la célébrité et plus particulièrement sur le fait que son couple doive faire face aux paparazzades.

C'est à l'occasion de la diffusion sur France 3, le 25 janvier 2020, du téléfilm "Maddy Etcheban", dans lequel elle joue, que Lorie Pester a accordé une interview au magazine Gala. L'actrice de 37 ans qui a quitté la série "Demain nous appartient" l'an dernier, y évoque notamment sa vie amoureuse. Et son couple, autant dire que l'interprète de Je serai (ta meilleure amie), fait tout pour le protéger des curieux.

"Plus d'un aurait pris une droite"

Il faut dire qu'après avoir été en couple avec Billy Crawford ou encore Garou et avoir vu sa vie privée souvent exposée en Une des magazines people, Lorie compte bien protéger celui qui partage son quotidien, surtout s'il n'est pas célèbre. "Moi j'ai l'habitude d'être 'paparazzée' mais l'autre pas forcément. Et ça vole son intimité", a-t-elle confié à Gala avant de préciser : "Pour quelqu'un qui n'est pas du milieu, c'est un cauchemar."

Heureusement, son caractère bien trempé lui permet de tenir les paparazzi à distance. "Vous savez, je peux être violente si je débusque un photographe, je n'ai pas fait de la boxe pour rien, a expliqué Lorie. D'ailleurs dans le métier, ça m'a sans doute évité d'être harcelée." Et celle qui a révélé il y a quelques année être atteinte d'endométriose de conclure : "Plus d'un aurait pris une droite s'il avait dérapé." Photographes, vous êtes prévenus !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.