Lorie raconte sa grossesse et les insupportables piqûres d'hormones

Lorie raconte sa grossesse et les insupportables piqûres d'hormones
Lorie (Laure Pester) en concert à l'Olympia à Paris, le 31 mai 2018.

Dans un entretien accordé à Télé Star et paru dimanche 25 octobre 2020, la chanteuse Lorie Pester raconte comment elle a "pris le taureau par les cornes et (...) fait ce qu'il fallait" concernant sa grossesse. Retour sur ce chapitre intense pour celle qui prônait, et prône encore la "positive attitude".

Lorie Pester sort le 28 octobre son sixième livre "C'est pas si compliqué" aux éditions Flammarion. Occasion pour la chanteuse qui vient de devenir maman pour la première fois, tout en souffrant d'endométriose, de revenir sur cette période riche en émotions. Si elle a réussi à atteindre ses objectifs de vie et ainsi que ceux professionnels, Lorie raconte à Télé Stars ce que sa grossesse lui a apporté, et les coulisses de la rédaction de son livre.

"Il y avait aussi la peur, les piqûres d'hormones que je ne supportais pas"

Lorie chante la bonne humeur, sa réussite et son bien-être dans ses textes, et si elle y arrive c'est en partie grâce à sa bibliothèque : "Chez moi, j'ai une grande bibliothèque avec des livres de développement personnel, je pouvais donner les trucs qui m'ont aidée à aller bien. Les gens en ont bien besoin en ce moment !" explique-t-elle. La chanteuse, actrice, mais aussi écrivaine était déjà revenue sur sa grossesse qui a vu naître sa petite Nina le 11 août en racontant notamment le rôle qu'a tenu Laëtitia Milot pour elle.

Le journaliste demande à la chanteuse comment sa grossesse l'a aidé à écrire son livre. L'interprète de Je vais vite ou Week-end explique que "les trois premiers mois de grossesse (elle) n'a pas du tout écrit". "J'étais un peu en déprime. Il y avait aussi la peur, les piqûres d'hormones que je ne supportais pas" confie l'ancienne compagne de Billy Crawford. Elle explique également que "pendant le confinement, (elle) s'est rattrapée" : "Maintenant, je pourrais ajouter des choses (...) Depuis que j'ai ma petite, je ne lâche plus rien. Ça réveille ses peurs, il faut travailler sur soi."

Si la maman de 38 ans sait qu'elle peut souffler en "déléguant" grâce à l'aide de papy, mamie et du papa (Yann Dernaucourt, manager d'artistes). Lorie reconnaît que "franchement, tout est là. (Elle) vit pleinement le moment présent". Après sa maternité, et l'arrivée de son prochain livre, Laure Pester de son vrai nom dit ne plus avoir de "je veux" à l'heure actuelle : "Pour l'instant (...) je suis comblée. Je profite. Je suis sur un nuage."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.