Lorie : atteinte d'endométriose, elle évoque ses douloureux symptômes

Lorie : atteinte d'endométriose, elle évoque ses douloureux symptômes
Lorie Pester aux arrivées de la 10ème édition du "Global Gift Gala" à l'hôtel Four Seasons George V à Paris, le 3 juin 2019.

Le mois de mars est le mois de sensibilisation à l'endométriose. À cette occasion, Lorie Pester a décidé de raconter comment elle fait face à cette affection au quotidien en publiant son expérience sur son compte Instagram.

Le 16 mars 2021, Lorie Pester s'est saisie de son compte Instagram pour parler de l'endométriose. Cette maladie dont elle souffre depuis maintenant plusieurs années lui a causé de multiples symptômes et elle a fait le choix de les détailler publiquement pour sensibiliser ses fans et le grand public à cette maladie encore trop souvent mal diagnostiquée.

Aujourd'hui âgée de 38 ans, Lorie Pester a dû se battre pour pouvoir donner naissance à sa fille Nina. Mais malgré cette victoire sur la vie, l'interprète de La Positive Attitude doit encore lutter au quotidien face aux douloureux symptômes provoqués par cette maladie. "Pour moi, le tout premier symptôme a été les douleurs de règles. De plus en plus fortes chaque mois, de plus en plus insupportables, jusqu'au jour où ça devient invivable", a-t-elle révélé dans un post Instagram publié le 17 mars 2021, avant de raconter comment elle a souvent été contrainte de demeurer enfermée chez elle à devoir soigner ses maux en "avalant des antidouleurs" avec sa "fidèle amie la bouillotte collée sur le ventre", restant dans son lit "toute la journée", sans avoir la force de se lever.

"J'avais l'impression qu'on me mettait des coups de couteaux dans le bas du ventre"

"Il m'arrivait souvent aussi d'avoir des malaises, de perdre connaissance tellement la douleur était intense et profonde. J'avais l'impression qu'on me mettait des coups de couteaux dans le bas du ventre, ou que l'on broyait tous mes organes", s'est-elle également souvenue. Et la chanteuse d'ajouter : "On m'avait toujours dit que c'était normal d'avoir des douleurs pendant les règles, alors je faisais avec, je m'organisais avec, je vivais avec." Un témoignage fort qui devrait contribuer à mettre davantage en lumière cette maladie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.