Loana raconte les violences infligées par son père

Loana raconte les violences infligées par son père
Loana Petrucciani prend la pose à l'occasion du 72e Festival de Cannes, le 21 mai 2019.

Si la descente aux enfers de Loana n'est un secret pour personne, son enfance est en revanche légèrement plus secrète... Pourtant, dans le livre "Sexisme Story - Loana Petrucciani", l'ex-star de télé-réalité se confie sur son père, un homme violent dont elle n'a jamais révélé l'identité.

De nouveau sur la pente ascendante depuis quelques mois, Loana assume ses écarts de conduite et n'hésite pas à se confier sur les addictions qui ont rythmé sa vie. Dans le livre "Sexisme Story - Loana Petrucciani", paru le 4 février 2021, elle revient cette fois sur son enfance compliquée, vécue auprès d'un père violent. "C'était compliqué quand même... Quand ma mère n'était pas là, mon père me tapait la tête contre les carreaux de la cuisine pour que je fasse la vaisselle. C'était très violent. (...)", dévoile-t-elle avant d'affirmer : "C'est pas des choses dont on a envie de se rappeler en fait. J'ai quelques flashs mais quand je me dis que ça a duré des mois ! Je pense que quand j'arrivais à la maison, je me mettais sur un mode : 'Il me fait ce qu'il veut et puis après j'oublie'."

"Au bout d'un moment il pétait un câble"

Rapidement, la jeune Loana se retrouve à tout faire à la maison puisque son père "buvait trop" et "en était incapable". "Il était seul, il tournait en rond comme il avait perdu son boulot. Sa fille qui est au collège, sa femme qui s'est barrée... Pour avoir été alcoolique, je sais que si on est seul et que la bouteille est là, on boit. Donc je pense qu'à chaque fois que je rentrais, il était déjà un peu... C'est pas que je lui donne des excuses, mais bon, au bout d'un moment, il pétait un câble", continue-t-elle. Loana voit son père pour la dernière fois en 1998, alors qu'elle vient d'accoucher de sa fille Mindy. "Il m'a fait un bisou sur le front et il m'a dit : 'T'as fait la plus grosse bêtise de ta vie. Tu comprendras plus tard'."

Sans tabou, elle va même jusqu'à confier "ne pas savoir s'il s'est passé plus". En cause de ses doutes : ses relations compliquées avec les hommes. "Après j'ai eu beaucoup de problèmes de relations avec les hommes. Je déteste certaines choses... Je me dis peut-être qu'il faudrait que je creuse ça, plus tard, pour savoir ce qu'il s'est passé réellement", conclut-elle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.