Lio, ancienne femme battue : "C'est terrible d'aller porter plainte"

Lio, ancienne femme battue : "C'est terrible d'aller porter plainte"
La chanteuse Lio lors du défilé de mode PAP printemps-été 2020 "Saint Laurent" à Paris, le 24 septembre 2019.

Invitée dans l'émission Passage des arts, vendredi 13 novembre 2020, Lio a évoqué l'un des drames de sa vie : les violences conjugales dont elle a été victime dans les années 1990. Un témoignage cash et bouleversant.

Connue et appréciée pour sa franchise et son authenticité, Lio n'a jamais caché son passé de femme battue auprès du grand public, bien au contraire... La chanteuse pop et féministe de 58 ans s'est servie de cette épreuve pour s'engager dans la lutte pour les droits des femmes, en devenant l'une des porte-parole les plus populaires de France. À ce titre, la maman de six enfants est revenue sur sa terrible expérience dans l'émission Passage des arts sur France 5, ce vendredi 13 novembre.

"Un combat horrible"

Face à la présentatrice Claire Chazal, l'interprète de Banana Split s'est remémorée ce jour douloureux dans les années 1990, où elle a dû porter plainte contre son compagnon de l'époque alors qu'elle était enceinte de ses jumelles. "Je suis battue, vraiment amochée, j'arrive, je dois porter plainte. C'est un combat horrible. C'est terrible d'aller porter plainte quand on est battue", a-t-elle confié, avant de préciser qu'un jugement avait découlé de cette plainte. "Parce qu'il y a Lio quand même. Et c'est un privilège détestable quand on comprend combien de femmes ont été seules", a-t-elle ensuite déploré.

Un geste qui n'a pas été sans conséquence pour sa carrière. "Dans les trois jours, c'est un branle-bas autour de moi. C'est-à-dire que le métier me conspue d'avoir parlé (...) Dans le même temps, je reçois des sacs de jute de femmes qui ont lu, qui me parlent", a-t-elle expliqué. Et celle qui a avoué être abstinente sexuelle depuis ses 50 ans de conclure en positivant : "Plutôt que d'essayer d'effacer ça de ma vie, je vais en faire oeuvre. Pas un combat, vous savez, je n'ai pas envie de guerre."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.