Line Renaud victime d'un AVC : pourquoi a-t-elle choisi de garder le secret ?

Line Renaud victime d'un AVC : pourquoi a-t-elle choisi de garder le secret ?
Line Renaud lors du "Dîner de la mode du Sidaction" au Pavillon Cambon Capucines à Paris, le 23 janvier 2020.

Line Renaud a accordé une interview exclusive à Paris Match, en kiosque depuis jeudi 24 septembre 2020. Interrogée sur ses problèmes de santé en 2019, l'actrice de 92 ans a souhaité révéler ce qui s'est vraiment passé, après avoir menti sur les raisons de son hospitalisation.

Dans les colonnes de Paris Match, Line Renaud a avoué qu'elle avait été victime d'un AVC en avril 2019, et non pas d'une chute dans les escaliers de son domicile. Décidée à rétablir la vérité, l'ancienne meneuse de revue a dévoilé la raison principale de ce mensonge : l'angoisse que son état de santé refroidisse les producteurs, les réalisateurs et autres assurances afin de lui accorder des rôles.

La peur de ne plus travailler

"Je l'avoue, je suis assez mal à l'aise avec ce mensonge. Je m'en suis bien sortie, mais j'étais tout de même sonnée. Nicole Sonneville, mon amie et mon attachée de presse, Claude Chirac et Muriel Robin, mes deux filles de coeur, m'ont finalement convaincue : 'Line, les rumeurs vont aller bon train, vous savez comment sont les gens ! Line a eu un AVC, elle est très diminuée...' J'ai eu peur qu'avec l'étiquette AVC collée sur le front on ne me confie plus de rôles !", a-t-elle d'abord précisé, avant de déplorer : "Un artiste n'a pas le droit d'être malade."

Et la chanteuse française de poursuivre, en se remémorant ce matin du 10 avril 2019 : "Il était environ 7 h 30. Mon chien, Pirate, dormait sur mon lit. Je me lève pour aller à la salle de bains et là, je glisse. Je tombe assise, au pied du lit, incapable de me relever. Pirate me regarde. Je ne comprends pas ce qui m'arrive. J'essaie de bouger - "Lève-toi, idiote !" -, comme dans ces rêves où l'on est incapable de fuir alors qu'il y a urgence. Dieu sait comment mes jambes se sont coincées sous le lit. C'est en me débattant que j'ai dû me casser la cheville droite. J'étais consciente, mais je n'avais mal nulle part."

D'après Line Renaud, elle doit sa vie à son chien et à son aide à domicile. "Comme d'habitude, elle a ouvert la porte de ma chambre sans faire de bruit, pour ne pas me réveiller. Pirate se précipite toujours dehors, pour ses besoins. Là, il est resté près de moi. Du coup, Jacinthe est entrée et m'a aperçue par terre. Elle m'a donné à boire, ma bouche était très sèche. Elle s'est ruée sur le téléphone pour appeler les secours. Si Pirate avait quitté la chambre, Jacinthe ne m'aurait pas vue. On peut dire qu'il m'a sauvée !", a-t-elle conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.