Line Renaud sur la mort de Jacques Chirac : "Pour nous c'était la catastrophe"

Line Renaud sur la mort de Jacques Chirac : "Pour nous c'était la catastrophe"
Line Renaud et Jacques Chirac en marge d'un spectacle de Muriel Robin à Paris, le 8 octobre 2007.

Après plusieurs mois sans fouler les plateaux de télévision, une chute survenue en avril 2019 l'ayant immobilisée, la star iconique s'est illustrée dans l'émission C à Vous sur France 5 lundi 25 novembre. L'occasion pour elle de revenir sur le décès de celui qui fut son grand ami et de louer le courage de Claude Chirac.

Après plus de 40 ans d'amitié, Line Renaud considérait Jacques Chirac "comme un frère", ce qu'elle expliquait dans une interview accordée au Parisien après la mort de l'ancien chef de l'État, le 26 septembre 2019. Leur rencontre remontait à 1975, lors du conseil national de l'Union des Démocrates pour la République (UDR). "J'ai été complètement conquise, par son discours, sa profondeur. Sa façon de parler de la France était magnifique (...). Ça me correspondait", assurait-elle alors.

"Claude est une femme forte"

Deux mois après cette disparition, celle qui s'est fracturée la cheville en chutant dans son jardin courant avril dernier, a confié à Anne-Elisabeth Lemoine comment elle avait appris le décès de son ami. "Claude m'a appelée. Elle m'a dit : 'Je vous appelle parce que je ne veux pas que vous l'appreniez par la presse... papa est décédé'", s'est souvenue Line Renaud. Et l'actrice de 91 ans d'ajouter avec admiration et émotion : "Pour nous c'était la catastrophe, mais Claude est une femme forte, très très forte. Elle est merveilleuse, Claude est merveilleuse. On ne peut pas imaginer quelqu'un de mieux que Claude."

En apprenant la mort de Jacques Chirac, de nombreux souvenirs lui sont évidemment revenus. Sur le plateau de l'émission de France 5, elle s'est par exemple remémorée sa "mission au cours des dîners à l'Élysée" que le Président trouvait trop longs : "Il me faisait signe à un certain moment. Je comprenais que c'était le moment d'amener le dîner vers la fin (...). Mon travail était de me lever, c'était très mal élevé."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.