Line Renaud : Johnny était "l'empereur des excès"

Line Renaud : Johnny était "l'empereur des excès"
Line Renaud à la 43e cérémonie des César à la salle Pleyel à Paris, le 2 mars 2018.

Solène Filly

Dans une longue interview à Paris Match, Line Renaud se confie sur sa passion pour son travail, son ami, Johnny Hallyday, mais aussi l'amour de sa vie, Loulou Gasté.

Elle a récemment été désignée femme qui incarne le mieux l'optimisme dans un sondage d'Opinion Way. Un trait de caractère qu'elle tient de son père qui, mêlé "au punch" de sa mère, "a produit ce cocktail détonnant qui (lui) a permis d'avancer le sourire aux lèvres". Dans la vie, peu importe les épreuves qu'elle a dû traverser, Line Renaud s'est toujours relevée. "Aucune carrière n'est un champ de roses", indique-t-elle à Paris Match (en kiosque depuis le 20 mars 2019), avant d'ajouter : "Le travail est la réponse à tout, avec l'amour."

Johnny, "l'incarnation de l'autodestruction"

Elle l'avoue : "Si j'ai été excessive, (c'est) dans le travail." Ce qui est également le cas de l'un de ses proches, Johnny Hallyday, mais malheureusement pas dans le même domaine. À propos de celui qu'elle qualifie d'"empereur des excès", elle raconte : "Il a souvent trop bu (...), consommé des substances illicites. Johnny était l'incarnation de l'autodestruction. Il savait qu'il y avait, en termes de jours, un prix à payer à vivre pour tous ces abus, mais... Quelle tristesse ! Il avait encore tellement de choses à faire !"

Si elle a eu une aventure avec Nate Jacobson (premier directeur du Caesars Palace), sa "plus belle histoire d'amour" reste son mariage avec Loulou Gasté. D'ailleurs, elle imagine leurs retrouvailles : "S'il me di(t) : 'Je t'attendais', je lui répondrais, 'Tu me fais venir trop tôt !' Mais s'il me déclar(e), 'Je t'aime encore', en m'appelant Jacqueline - c'est comme cela qu'il m'appelait -, je serais follement heureuse."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.