Lilian Thuram : victime de racisme, il raconte une scène choquante

Lilian Thuram : victime de racisme, il raconte une scène choquante
Lilian Thuram dans la cour du Château Royal de Blois, le 10 octobre 2020.

Invité de l'émission Sept à Huit diffusée dimanche 17 janvier 2021, Lilian Thuram s'est exprimé sur le racisme et a évoqué un douloureux souvenir. Une scène choquante vécue par l'ex-footballeur et sa famille, dont il a fait le récit à l'antenne de TF1.

Depuis plusieurs mois, Lilian Thuram est au coeur d'une polémique. Accusé de racisme suite à une interview accordée à un journal sportif italien en 2019 qui avait fait réagir Pierre Ménès, l'ex-compagnon de Karine Lemarchand a livré un bouleversant témoignage sur son expérience de la haine raciale lors de son passage dans l'émission Sept à Huit.

"Il y a des moments dans la vie où on ne peut pas oublier", explique l'ancien défenseur de l'équipe de France, évoquant ensuite le racisme dont il a été victime lorsqu'il était enfant : "En CM2, à Bois-Colombes, des enfants me traitent de 'sale noir', et en fait, je reçois ça comme une morsure de l'intérieur, mais que je suis seul à voir. Comme si de l'intérieur je saignais." "Le racisme, c'est culturel", poursuit-il. "Je veux juste que mes enfants comprennent ce qui se passe, et le racisme existe encore dans la société actuelle et mes fils le vivent malheureusement eux aussi", a martelé l'ancien joueur de football aujourd'hui âgé de 49 ans, avant de conclure en confiant une glaçante anecdote récente sur le sujet.

"Il faut que nous ayons le courage d'en parler"

"Je vais vous donner un exemple", a lancé Lilian Thuram avant de livrer ce témoignage : "Nous sortons du restaurant très tard, on essaie de prendre un taxi. Le premier refuse de nous prendre, en disant : 'Non, non, c'est pas moi, c'est l'autre...' On arrive, il refuse de nous prendre. On se dirige vers le troisième taxi et ce monsieur me dit : 'Ah, Monsieur Thuram, vous allez bien ? Ils ne vous ont pas reconnu !' Vous voyez la violence de cette phrase ? Il faut que nous ayons le courage d'en parler, très clairement, calmement, sereinement."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.