Léa Seydoux : depuis la naissance de son fils "tout est devenu subsidiaire"

Léa Seydoux : depuis la naissance de son fils "tout est devenu subsidiaire"
Léa Seydoux au dîner de la cérémonie d'ouverture du 71e Festival International du Film de Cannes, le 8 mai 2018.

Fabien Gallet

Quelques jours avant de rejoindre la Croisette pour le Festival de Cannes, l'actrice de 32 ans s'est confiée au magazine ELLE. L'occasion d'évoquer le grand changement de sa vie : l'arrivée de son premier enfant, il y a un peu plus d'un an.

"J'ai toujours voulu, depuis que je suis petite, avoir des enfants", assurait Léa Seydoux à Madame Figaro, quelques jours avant de donner naissance à son premier enfant en janvier 2017. Depuis l'arrivée du petit George, né de ses amours avec André Meyer, la comédienne révélée au grand public avec le film "La Vie d'Adèle" est ô combien comblée. C'est tout du moins ce qu'elle a laissé entendre dans une interview accordée au magazine ELLE, en kiosque le 7 mai dernier. "Mon bébé a tout changé", a-t-elle ainsi confié.

"Je ne m'attendais pas à une telle intensité"

"J'adore être mère, et j'ai tout aimé depuis le début : être enceinte, accoucher, m'occuper de lui, c'est la plus belle chose qui me soit arrivée", a poursuivi la comédienne avant de renchérir : "Comme toutes les femmes, j'imagine, mais je ne m'attendais pas à une telle intensité, à ce lien qui se renforce jour après jour." La jeune maman prétend d'ailleurs que depuis que son garçon est entré dans sa vie, "tout est devenu subsidiaire".

Aussi, les voyages et les obligations liées à son métier d'actrice sont parfois difficiles à vivre. "Ça va être long, Cannes", a d'ailleurs avoué celle qui fait partie du jury du Festival cette année au côté de Cate Blanchett ou encore Kristen Stewart. "Mais je vais me débrouiller pour le faire venir le week-end. En même temps, je suis très heureuse de retravailler, d'avoir mon monde de maman et mon univers de boulot, à moi toute seule, qui existent côte à côte", a conclu Léa Seydoux, plus heureuse que jamais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.