Léa Salamé, moins impulsive : "La maternité m'a adoucie"

Léa Salamé, moins impulsive : "La maternité m'a adoucie"
Léa Salamé lors de la conférence de presse de France 2 au théâtre Marigny à Paris, le 18 juin 2019.

Léa Salamé se prête rarement au jeu des confidences sur sa vie privée. Pourtant, la journaliste de 39 ans s'est livrée comme jamais dans les colonnes de Corse Matin, le 2 août 2019. Jeune maman d'un garçon de 2 ans, elle a notamment expliqué ce que la maternité a changé dans sa vie.

Ce n'est pas un hasard si Léa Salamé a été interrogée par Corse Matin vendredi 2 août dernier. En effet, chaque année, la présentatrice franco-libanaise passe ses vacances estivales sur l'Île de Beauté en compagnie de son époux, Raphaël Glucksmann, et de leur petit garçon. "La Corse, je l'ai découverte par amour. Dès nos premières rencontres, Raphaël m'a dit : 'Il faut que je t'emmène voir mon paradis.' Le choc a été immédiat, c'est sans doute l'endroit le plus sublime et le mieux conservé de la Méditerranée. La minéralité, l'âpreté, la violence même, de la nature me désarçonnent à chaque fois", a-t-elle confié.

Plus "douce" grâce à la maternité

Dans cette même interview, l'ancienne chroniqueuse de Laurent Ruquier s'est ensuite épanchée sur son rapport à la maternité. "Je suis de plus en plus douce, même sur les plateaux. Au début, quand vous êtes une femme, vous êtes obligée de montrer que vous en avez autant que les hommes, d'en faire un peu plus pour marquer votre territoire sinon les politiques et journalistes masculins vous bouffent. Ce stade est dépassé", a-t-elle affirmé.

Et de conclure avec tendresse et sincérité : "J'avais juré de ne jamais prononcer cette phrase tarte à la crème en interview : 'La maternité adoucit'. Mais j'assume aujourd'hui de le dire : La maternité m'a adoucie."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.