Le prince William soutiendrait ses enfants "s'ils étaient gays"

Le prince William soutiendrait ses enfants "s'ils étaient gays"
Le prince William rencontre les membres de l'association "Albert Kennedy Trust" à Londres, pour discuter du problème des jeunes LGBTQ sans-abri, le 26 juin 2019.

Aurélie Ngambi

Le prince William s'est engagé publiquement contre l'homophobie, lors d'une manifestation LGBT organisée à Londres le 26 juin 2019 en plein mois des fiertés.

Mercredi dernier, le prince William était présent lors d'une manifestation organisée à Londres par une association caritative LGBT. Lors de cet événement, l'époux de Kate Middleton a souhaité apporter son soutien à toutes les personnes souffrant d'homophobie, jusqu'à évoquer le cas de ses propres enfants encore en bas-âge : George (5 ans), Charlotte (4 ans) et Louis (1 an). "Je soutiendrais pleinement mes enfants s'ils étaient gays, mais, en tant que père, je serais inquiet pour eux", a-t-il déclaré, comme l'a rapporté un journaliste de la BBC.

Lutter contre l'homophobie

Le duc de Cambridge s'est notamment dit anxieux, non pas "parce qu'ils seraient gays", mais à cause de leur notoriété. "J'ose espérer que nous vivons dans un monde où cela est normal et cool, mais, vu la position dans laquelle ma famille évolue, je serais inquiet", a-t-il précisé, avant d'expliquer qu'il redoutait les "paroles haineuses" et "la persécution" que pourraient subir ses enfants : "Toutes les discriminations qui pourraient en découler me préoccupent réellement."

Et de conclure : "C'est à nous tous d'essayer d'apporter les corrections nécessaires et de nous assurer que toutes ces dérives appartiennent au passé. On ne doit pas revenir en arrière."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.