Le prince Charles critiqué pour son soutien à un prêtre accusé de pédophilie

Le prince Charles critiqué pour son soutien à un prêtre accusé de pédophilie
Le prince Charles en visite à Leipzig, le 8 mai 2019.

Le 9 mai 2019, une commission d'enquête britannique a pointé du doigt la manière dont le Prince Charles aurait aidé un prêtre anglais, condamné en 2015 dans une affaire de pédophilie.

Le rapport de la commission spécialisée dans les agressions sexuelles contre les mineurs, publié ce jeudi, a accusé l'Eglise anglicane d'Angleterre d'avoir fait passer sa "réputation" avant les victimes du clergé. Elle critique également l'héritier au trône pour son soutien "malavisé" à l'homme d'église.

À savoir, Peter Ball, évêque pendant 15 ans, de 1977 à 1992, a été condamné en 2015 à 32 mois de prison pour des agressions sexuelles. Or, lors du procès de ce dernier, des révélations avaient mis en lumière l'implication de plusieurs ministres, députés, directeurs d'école, ainsi qu'un membre de la famille royale pour éviter que Peter Ball ne soit inculpé dès 1993.

"Un soutien inapproprié"

Le rapport évoque également l'amitié entre l'ancien évêque et le fils d'Elizabeth II, qui auraient continué à correspondre pendant plus de deux décennies, malgré l'interpellation et le rappel à l'ordre de Peter Ball en 1992. Et si le prince Charles avait déclaré ne rien connaître des agissements ni de la nature des accusations accablant son ami prêtre, la commission souligne qu'il n'a pas non plus essayé de la connaître et déplore "un soutien inapproprié".

Un porte-parole du prince à quant à lui déclaré qu'à "aucun moment (Charles) n'a exercé une quelconque influence" sur cette affaire, et qu'il regrettait "profondément que Peter Ball l'ait trompé pendant tant d'années."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.