Le pape François privé de pâtes ? Il serait contraint au régime pour sa santé

Le pape François privé de pâtes ? Il serait contraint au régime pour sa santé
Le pape François lors de la prière de l'Angelus au Vatican, le 31 janvier 2021.

À 84 ans, le pape François accumule les petits pépins de santé et les médecins du Vatican l'auraient apparemment mis en garde contre la bonne chère. Selon les informations du Sun, le pape serait donc privé de pizzas et de pâtes !

Le pape François souffrant d'une sciatique depuis plusieurs années maintenant, les médecins du Vatican ne cessent de s'inquiéter pour sa santé et lui auraient préconisé un régime drastique selon les informations relayées par le Sun. Le souverain pontife se verrait donc forcé d'arrêter les côtelettes milanaises, le vin, les pizzas et bien-sûr les pâtes, qu'il avait l'habitude de déguster au moins une fois par jour. Une gourmandise qui semble lui avoir coûté cher puisque ses prises de poids pèsent désormais sur son dos. "Je devrais être debout pour vous parler, mais ma sciatique est très douloureuse. Alors si cela ne vous dérange pas, et je vous demande pardon, je m'adresserai à vous assis", aurait-il même déclaré aux cardinaux lors d'une audience donnée le 28 janvier 2021.

"Le plaisir culinaire est tout simplement divin"

C'est donc une perte de huit kilos que les médecins auraient ordonnée au pape François. Fini les petites douceurs et dégustations du terroir, place aux fruits, aux légumes, au poisson et au riz. Un véritable sacrilège pour Sa Sainteté, qui a fait ses études dans la chimie alimentaire et qui n'a jamais caché son amour pour la bonne nourriture qu'il qualifie d'ailleurs de "plaisir divin". En septembre 2020, lors de la parution du livre "Terra Futura", il avait d'ailleurs déclaré : "Le plaisir de manger sert à vous maintenir en bonne santé en mangeant, tout comme le plaisir sexuel est fait pour rendre plus beau l'amour et garantir la perpétuation de l'espèce. Le plaisir culinaire, tout comme le plaisir sexuel, est tout simplement divin."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.