Le fils d'Yves Montand revient sur l'exhumation du corps de son père

Le fils d'Yves Montand revient sur l'exhumation du corps de son père
Yves Montand chante sur le plateau de l'émission Champs-Élysées, en 1989.

Décédé le 9 novembre 1991, Yves Montand a eu un unique fils, Valentin, né de sa relation avec sa dernière compagne Carole Amiel. Aujourd'hui âgé de 32 ans, ce dernier est revenu le 5 mai 2021, dans les colonnes de Paris Match, sur un épisode traumatisant de sa jeunesse.

En 1989, l'ex-comédienne Anne Drossart engageait une action en recherche de paternité au nom de sa fille Aurore, pour démontrer qu'Yves Montand en était le père. Après que ce dernier a refusé de se soumettre à une expertise biologique, une longue bataille juridique a débuté et s'est poursuivie plusieurs années après la mort de l'artiste. L'enquête est allée jusqu'à l'exhumation du corps de l'ex-compagnon de Simone Signoret, en mars 1998.

Des tests ADN et une exhumation

"Ce fut un moment difficile, s'est souvenu Valentin Montand - qui avait 3 ans lors du décès de son père -, dans le dernier numéro de Paris Match. Avant cela, vers mes 8 ans, on m'a fait, ainsi qu'à la soeur de mon père, des prélèvements pour des tests ADN. (...) Les résultats des analyses d'Aurore Drossart portaient la probabilité de ses liens avec nous à 0,01%." Malgré cela, Gilbert Collard, avocat d'Anne Drossart, a obtenu le droit d'exhumer le corps de l'artiste, comme l'a indiqué Valentin Montand avant de préciser : "Les test pratiqués à ce moment-là ont prouvé une nouvelle fois qu'elle n'était pas sa fille."

Aujourd'hui, le jeune homme devenu papa se souvient parfaitement de cette longue procédure, terminée en 2001. Néanmoins, il est depuis longtemps passé à autre chose. À la question de savoir s'il a déjà rencontré Anne Drossart, il répond ainsi : "Non. Ça ne m'intéresse pas."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.