Laury Thilleman et Juan Arbelaez : "On a compris qu'on répondait à une demande"

Laury Thilleman et Juan Arbelaez : "On a compris qu'on répondait à une demande"
Laury Thilleman et son compagnon Juan Arbelaez au village de Roland Garros à Paris, le 1 juin 2019.

L'athlétique Miss France 2011, Laury Thilleman, et son mari chef Juan Arbelaez, ancien candidat de Top Chef, sont omniprésents sur les réseaux sociaux où ils partagent leur quotidien. Samedi 2 mai 2020, Le Parisien a questionné ces deux personnalités qui dynamisent le confinement.

Chaque jour, le couple poste ses petits conseils dans des vidéos, à retrouver sur Instagram et Tik Tok. Lui concocte d'appétissants plats, tandis qu'elle propose des challenges sportifs ou relaie des conseils bien-être. En pleine crise sanitaire, Juan Arbelaez et sa compagne se sentent utiles, comme l'explique ce dernier : "Des personnes qui n'y allaient pas viennent pour se changer les idées. On le sent. J'ai doublé mon nombre de d'abonnés. Avec Laury, on s'occupe de domaines que les Français n'ont pas arrêté : le sport pour elle, la cuisine pour moi. On a vite compris qu'on répondait à une demande. Laury m'emmène dans son univers, elle dans le mien. On s'équilibre. On a trouvé une façon drôle de partager notre quotidien confiné". La situation de crise a permis un rapprochement entre Laury Thilleman et ses abonnés, comme elle le raconte : "Les internautes ont pris une place dans notre propre confinement. J'ai mon restaurant, mes émissions. Avant, je prenais les réseaux comme une simple vitrine de ces multiples vies. Je n'avais jamais échangé en direct avec des personnes qui me suivent, faute de temps. Le confinement me l'a donné."

"S'il y a une deuxième vague en septembre, ils seront parés"

Ces activités diffusées pour le public ne leur fait pas oublier les affaires ! Le cuisinier lance une bouteille à la mer à l'émission de TMC qui l'a recruté pour un format adapté spécialement au confinement : "Les Français vont retravailler, donc il y aura une baisse des émissions de cuisine en direct. Mais je lance un appel à l'équipe de 'Quotidien' : si on peut continuer après le confinement, j'en serais ravi. Il y a un créneau pour le direct à développer, avec de nouvelles aventures à vivre sur les réseaux".

La jeune femme, elle aussi, a le sens du business puisque cette expérience due à la pandémie de coronavirus lui a donné l'idée d'apporter quelques modifications à son ouvrage bientôt publié : "Je ne savais pas qu'on pouvait faire un cours de sport en live à... 50 000 ! J'ai aussi réalisé qu'on pouvait y inviter des amis, ce qui permet de mettre en valeur des personnes moins connues. Je l'ai même proposé à mon prof de yoga, ça a énormément plu (rires). Du coup, j'ai retravaillé mon livre "365 jours pour être au top", qui sortira en septembre. Il sera inspiré des exercices testés avec les internautes. S'il y a une deuxième vague en septembre, ils seront parés."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.