Laurent Ournac : pourquoi a-t-il fait refaire sa dentition ?

Laurent Ournac : pourquoi a-t-il fait refaire sa dentition ?
Laurent Ournac lors du photocall de la serie Camping Paradis au 21ème Festival des Creations Televisuelles de Luchon, le 9 Fevrier 2019.

La stupéfiante transformation physique de Laurent Ournac après sa perte de poids, tout le monde l'a remarquée. Mais saviez-vous que le comédien a également fait refaire ses dents ? Lors d'un entretien avec Gala, il a expliqué la raison de cette autre transformation.

Depuis qu'on l'a découvert dans l'émission Mon incroyable fiancé en 2004, Laurent Ournac a bien changé. Celui qui a animé Danse avec les Stars s'est confié à Gala depuis son lieu de confinement, entre deux cours donnés à son fils, sur sa dernière transformation en date.

À ses débuts, la star de "Camping Paradis" était bien plus rond qu'il ne l'est aujourd'hui. Ses kilos perdus n'ont échappé à la vigilance de personne, mais il y a un autre aspect de son physique que le comédien a souhaité changer et dont on parle moins : sa dentition. "C'est le producteur de 'Camping Paradis', Jean-Luc Azoulay, qui ma incité à la changer. Ça n'allait pas, j'y pensais depuis un moment mais je n'avais pas 15 000 euros à mettre là-dedans", a-t-il révélé à Gala. Réticent dans un premier temps, l'acteur a fini par être convaincu par le producteur qui lui a dit "Plutôt que d'acheter une voiture ou tout autre chose, investis sur toi".

"J'ai toujours des tentations"

Ses transformations, Laurent Ournac ne les regrette pas. Et même s'il avoue "certaines femmes m'aimaient mieux plus rond", il explique qu'il était pour lui vital de perdre du poids : "j'avais de l'hypertension et j'étais sujet à l'apnée du sommeil. Ce n'est pas être grossophobe que de constater que l'obésité morbide est une maladie qu'on doit soigner [...] Je me bats encore. J'étais passé à 82 kilos après ma sleeve gastrectomie, en ce moment, je suis à une centaine de kilos". Pour le comédien de 39 ans, la lutte continue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.