Laurence Boccolini, une star "à prix d'or" ? Elle recadre le patron d'Europe 1

Laurence Boccolini, une star "à prix d'or" ? Elle recadre le patron d'Europe 1
Laurence Boccolini à la conférence de rentrée de la radio Europe 1 à Paris, le 6 septembre 2018.

Alors que les audiences d'Europe 1 sont en berne, le patron de la station, Arnaud Lagardère, a assuré à ses salariés qu'il ne sera désormais "plus question de recruter des stars à prix d'or, comme dans le passé avec Cyril Hanouna, Daphné Bürki, Thomas Thouroude ou encore Laurence Boccolini". Des propos qui ont fait bondir l'ex-animatrice du Maillon Faible.

Le 5 juin 2019, au lendemain de la parution d'un article du Parisien relatant cette intervention, Laurence Boccolini a laissé quelques commentaires bien sentis sous une publication Instagram d'Arnaud Lagardère. "Je viens de lire votre interview à propos des décisions que vous allez prendre à la rentrée... Et vous parlez de moi ! Enfin vous citez mon nom... Merci pour le 'à prix d'or'... Ça m'interpelle, cher Arnaud que je ne connais pas", lui a-t-elle écrit.

Un salaire moins élevé que Cyril Hanouna

L'animatrice, qui a quitté Europe 1 en décembre dernier, a tenu à donner quelques précisions sur son salaire. "Je ne pense pas que le cours de l'or ait été le même pour moi et Cyril Hanouna..., a-t-elle souligné. Mais vous n'avez certainement pas eu le temps d'entrer dans le détail. Ravie quand même que vous ayez cité mon nom (je ne savais même pas que vous aviez remarqué ma présence lors de mon passage éclair)."

Visiblement très remontée, Laurence Boccolini a ajouté : "Au cas où vous auriez eu l'impression que je ruinais la station par un salaire mirobolant vous avez pu remarquer que de mon propre chef j'ai souhaité ne plus en profiter au bout de quelques semaines". Elle a conclu son message en souhaitant bon courage "à tous ceux qui restent et qui aiment, font et écoutent" Europe 1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.