Laura Smet évoque sa crise d'adolescence : "Je faisais racaille totale"

Laura Smet évoque sa crise d'adolescence : "Je faisais racaille totale"
Laura Smet au photocall du défilé Chanel Collection Prêt-à-Porter printemps-été 2019 au Grand Palais à Paris, le 2 octobre 2018.

Lors d'un entretien mère-fille réalisé sur France Inter, Laura Smet s'est confiée sur son adolescence, une période difficile pour elle, mais aussi pour ses parents.

Mariée depuis le début du mois de décembre 2018 à Raphaël Lancrey-Javal, un homme que Nathalie Baye "aime beaucoup", Laura Smet a avoué se sentir bientôt prête à avoir un enfant. Une perspective qui enchante sa propre mère : "Avec toutes mes copines qui sont grands-mères, je vais vous dire une chose : je piaffe !" Mais c'est sur sa propre enfance que la fille de Johnny Hallyday est revenue, le 26 décembre dernier, dans l'émission de Laure Adler, et plus précisément sur son adolescence.

"Ça me rassurait, mais pas ma mère !"

"J'ai eu une crise d'adolescence très violente. Ce qui est très bizarre, c'est que du jour au lendemain, on change. Je souffrais à l'école pendant l'adolescence, j'avais deux parents très connus et j'avais ce rejet de là où je venais", explique-t-elle, avant de préciser : "Je m'habillais en Lacoste, je faisais racaille totale ! J'allais à la Cité des 4 000 (à la Courneuve, ndlr.) toutes les deux secondes. J'étais à l'opposée de ce que j'étais. Ça me rassurait, mais pas ma mère !" Ce à quoi cette dernière répond : "J'étais un peu en panique. Elle séchait l'école (...). C'est arrivé d'un coup, et ça a disparu d'un coup. Je n'ai toujours rien compris."

Heureusement, les deux femmes sont aujourd'hui plus proches que jamais. Depuis le début de la bataille judiciaire qui oppose les aînés du Taulier à Laeticia Hallyday, Nathalie Baye n'a cessé de soutenir sa fille. Mercredi 2 janvier 2019, elle a publié un cliché très nostalgique sur Instagram où elle apparaît tout sourire alors que la petite Laura lui fait un bisou sur la joue. Une photo simplement légendée : "Les doux souvenirs de la vie."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.