Laura Smet a arrêté de fumer le jour de la mort de son père

Laura Smet a arrêté de fumer le jour de la mort de son père
Laura Smet au défilé Chanel collection printemps-été 2019 à Paris, le 2 octobre 2018.

Le 1er novembre 2018, Laura Smet a posté une story Instagram dans laquelle elle a déclaré ne pas avoir fumé de cigarettes "depuis 331 jours". Une date pas anodine, puisque c'est le 5 décembre 2017, jour de la disparition de Johnny Hallyday, que la jeune femme a pris la décision d'arrêter.

Alors qu'un tiers des Français est fumeur, Laura Smet, âgée de 34 ans, a décidé de mettre un terme à son tabagisme il y a 332 jours. Une décision qui fait sens pour la jeune femme, car c'est le jour de la mort de son père, des suites d'un cancer aux poumons, qu'elle a dit stop. Johnny Hallyday lui aussi, était un fumeur invétéré avant d'apprendre l'existence de sa maladie, et bien qu'il ait changé ses habitudes pour tenter de la combattre, le cancer avait fini par l'emporter.

Une décision symbolique

Sur Instagram ce jeudi, Laura Smet a donc ravi ses abonnés en dévoilant une story qui met en lumière sa victoire, dans un texte sobre et on ne peut plus clair : "Non fumeur depuis 331 jours, 6 620 cigarettes non fumées, argent économisé 2 090,53 €", suivi d'emojis d'encouragement.

Pour obtenir ce résultat de décompte et d'économies réalisées, Laura Smet a certainement eu recours à une application qui aide à arrêter de fumer. Une initiative courageuse, qui pourrait bien être suivie par plusieurs fumeurs pour le grand défi collectif du "Mois sans tabac" où, durant tout le mois de novembre, chacun peut, s'il le souhaite, arrêter de fumer. Le défi a commencé mercredi avec 213 000 participants recensés, et a pour but d'inciter l'arrêt de la cigarette en expliquant qu'"un mois sans tabac, c'est 5 fois plus de chances d'arrêter".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.