Lara Fabian, menacée par la Russie ? "Je vais peut-être finir en taule"

Lara Fabian, menacée par la Russie ? "Je vais peut-être finir en taule"
Lara Fabian au théâtre Rialto à Montréal, le 16 mars 2018.

Si la chanteuse est très populaire dans les pays de l'Est, et notamment en Russie, elle voit aujourd'hui cette belle histoire se dégrader. La raison ? Son tube La différence, sorti en 1996, qui célèbre l'homosexualité. Explications.

Lara Fabian compte parmi les artistes francophones les plus appréciés en Russie. Son titre phare Je t'aime serait même l'un des tubes les plus chantés dans les karaokés de Moscou. Mais l'entente ne semble plus au beau fixe entre la chanteuse et le pays des Tsars.

En 1996, Lara Fabian sortait La différence, une chanson qui célèbre l'homosexualité, et avait pris l'habitude de l'interpréter lors de ses nombreuses tournées dans les pays de l'Est. Problème : les autorités locales voient d'un mauvais oeil ce titre, dans des états où l'homosexualité est de moins en moins tolérée.

"On m'a menacée sévèrement"

Lara Fabian était l'invitée d'On refait la télé sur RTL le 16 mars 2019, l'occasion de s'exprimer sur ce titre qui a encore récemment fait polémique en Russie. "Je ne la chante pas en anglais. Je la chante en français. J'avais des écrans et sur ces écrans je projetais les images (de photos de couples homosexuels, ndlr). Et puis on a pris une énorme amende."

Et l'histoire ne s'arrête pas là : "On m'a menacée sévèrement. Je sais que le dernier soir, il y avait des gens devant la porte qui attendaient. C'était très très chaud", a-t-elle raconté au micro de RTL.

Reste à savoir pour l'artiste ce qu'elle compte faire avec sa chanson qui, elle le sait, peut lui coûter cher si elle continue de l'interpréter en Russie. "Je vais peut-être finir en taule. Ça peut aller jusque là", a-t-elle lâché.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.