Lambert Wilson : ses mensonges pour cacher la pauvreté de ses parents

Lambert Wilson : ses mensonges pour cacher la pauvreté de ses parents
Lambert Wilson à la première de "Kursk" à la Cité du Cinéma à Saint-Denis, le 25 octobre 2018.

L'acteur était l'invité de La Bande Originale sur France Inter, le 27 février 2019. Il en a profité pour dévoiler quelques souvenirs d'enfance, notamment sur son énorme complexe face à la pauvreté de ses parents.

Actuellement sur les planches du Comedia-Théâtre Libre, à Paris, pour jouer "Le Misanthrope", Lambert Wilson a baigné dans le milieu théâtral dès son plus jeune âge puisque ses parents étaient acteurs. "Quand j'étais enfant, j'adorais tout ce qui était contes de fée, les costumes, etc.", a-t-il révélé. Mais le jour où son père lui a demandé de faire de la figuration sur "Hamlet", il a été extrêmement déçu.

"Je mentais tout le temps"

Le jeune comédien était en effet persuadé qu'il allait incarner "un petit prince couvert d'or et de velours", mais son père l'a fait "jouer un paysan". Il raconte : "Ça a été une humiliation très profonde. Parce qu'à l'époque, je fantasmais beaucoup sur un train de vie qui n'était pas le nôtre, car mes parents étaient très pauvres, et je mentais effrontément à l'école." Et quand il mentait, Lambert Wilson n'y allait pas de main morte. "Je disais qu'on avait des Rolls, qu'on voyageait tout le temps, etc. (...) Je mentais tout le temps, aussi pour donner l'impression de faire comme les autres. Je mentais quand je disais que j'allais au catéchisme", a-t-il déclaré.

À l'époque, l'acteur de "Matrix Reloaded", "Des hommes et des dieux" ou plus récemment "Au bout des doigts" voulait "en même temps être supérieur, et normal". Il confie : "J'ai été pris en flagrant délit à plusieurs reprises, et j'ai appris la leçon de façon un peu brutale."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.