Laetitia Casta sur la quarantaine : "Aujourd'hui, j'ai moins peur qu'à 20 ans"

Laetitia Casta sur la quarantaine : "Aujourd'hui, j'ai moins peur qu'à 20 ans"
Laetitia Casta lors de la 18e édition du "Dîner de la mode du Sidaction" au Pavillon Cambon Capucines - Potel et Chabot à Paris, le 23 janvier 2020.

Pour célébrer comme il se doit ses 40 ans d'existence, Madame Figaro propose un numéro "spécial anniversaire" exceptionnel, dans lequel on retrouve une interview exclusive de la sublime Laetitia Casta.

Jeudi 11 juin 2020, Laetitia Casta a accordé un entretien à Madame Figaro à l'occasion du 40e anniversaire du magazine féminin. La plus connue des Corses y a notamment évoqué la décennie de la quarantaine : un cap que la top model emblématique des années 1990 a franchi il y a tout juste 2 ans, et qui représente pour elle une période heureuse et sereine de sa vie.

Un rapport à l'âge apaisé

"L'âge n'a aucune importance pour moi et je trouve insupportable de catégoriser les choses en voulant trouver les bonnes formules. Je trouve bien plus intéressant d'être dans une résilience face au temps et de vivre au présent, car cela me permet d'avancer plus légèrement. Vivre dans la projection constante induit forcément une fin malheureuse, car c'est la vie qui décide, pas nous", a d'abord expliqué la talentueuse actrice. Et la maman de 3 enfants de poursuivre : "Aujourd'hui, je me sens bien et j'ai moins peur qu'à 20 ans. Avec le temps, il faut apprendre à vivre sereinement avec soi. On accepte d'être fragile, imparfaite, et on tolère ses névroses. Certaines d'entre elles sont d'ailleurs vitales, comme ma soif de liberté."

Dans cette même interview, l'épouse de Louis Garrel a également évoqué son rapport à la maternité. "Je crois qu'on apprend à être parent en le devenant et je n'ai pas le mode d'emploi pour faciliter les choses. Je pense que j'avais une capacité physique à devenir mère de trois enfants, car j'ai de l'énergie à revendre. Après, tout dépend de la personnalité des enfants, mais je trouve les miens intéressants !", a-t-elle conclu avec enthousiasme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.