Laeticia Hallyday sent que "Johnny est là, qu'il veille sur elles" à La Savannah

Laeticia Hallyday sent que "Johnny est là, qu'il veille sur elles" à La Savannah
Johnny Hallyday et Laeticia à la présentation de la collection Dior croisière by Maria Grazia Chiuri à Calabasas, le 11 mai 2017.

Laeticia Hallyday a reçu exceptionnellement des journalistes du Parisien pour des confessions inédites. L'article paru le 21 octobre 2020 dévoile la femme toujours habitée par la présence de Johnny, qui veille sur elle et leurs filles.

Nos confrères du Parisien ont pu entrer dans la villa de La Savannah, la résidence historique du Taulier et du clan Hallyday à Marnes-la-Coquette. La maison est aujourd'hui trop grande pour Jade, Joy et Laeticia, comme celle de Los Angeles. Laeticia Hallyday ne sait pas encore ce qu'elle en fera. Mais pour l'heure, "heureuse et en paix", celle pour qui la place de Johnny est toujours bien présente aime retrouver "ce lieu chargé de souvenirs, d'émotion".

"C'est un sacré bazar mais rien n'a bougé"

La maison a désormais des allures de musée, et ce qui était "son refuge" à chaque retour en France, ou avant de repartir en tournée, est chargé de "grands moments de joie, de peine, de désespoir, de doute". Laeticia explique qu'il a "reçu ici énormément d'amis. Ils y ont écouté beaucoup de musiques et regardé de films. Sa télé, ses guitares, sa musique, son ordinateur... C'est un sacré bazar mais rien n'a bougé. Chaque chose est à sa place, comme Johnny l'a laissé." Et de conclure émue que "(ses) filles et (elle) en ont besoin".

À propos du bureau dans lequel Johnny est parti il y a bientôt trois ans, la veuve de la Vieille Canaille dit arriver "à y entrer sans verser une larme, en étant heureuse et en paix. Cela peut paraître illuminé, mais (elle) a l'impression que Johnny est là, qu'il veille sur (elles). (Laeticia) est habitée par lui, tous les jours".

De retour des États-Unis, où elle a été naturalisée officiellement en septembre, le retour de la femme de 45 ans marque la promotion du coffret inédit "Johnny Hallyday : Son rêve américain". D'autres nombreux projets vont également voir le jour pour garder la flamme de Johnny à jamais allumée. Laeticia souhaiterait notamment qu'un musée sur le rockeur voit le jour. La vie du Taulier à l'origine des titres le Pénitencier, Marie ou Noir c'est noir devrait aussi être adaptée au cinéma. Une esplanade parisienne va porter son nom à Bercy. Johnny devrait nous suivre encore un temps, et pour l'éternité pour ses plus grands fans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.