Laeticia Hallyday répond aux critiques de Sylvie Vartan et Nathalie Baye

Laeticia Hallyday répond aux critiques de Sylvie Vartan et Nathalie Baye
Laeticia Hallyday arrive à l'aftershow Jacquemus lors de la Fashion Week Printemps/Ete 2018 de Paris au musée National Picasso à Paris, le 25 septembre 2017.

Azza Kamaria

Jeudi 25 octobre 2018, Laeticia Hallyday est en couverture de Paris Match aux côtés de ses filles, Jade et Joy. Pour sa troisième interview accordée à un média français dans le cadre de la promo de "Mon pays c'est l'amour", l'album posthume de Johnny, cette dernière a adressé un message aux anciennes femmes du rockeur.

Depuis le décès de Johnny Hallyday en décembre 2017, de nombreuses personnes de son entourage se sont exprimées à son sujet et ont également donné leurs avis sur la polémique liée à son héritage. Parmi elles, Nathalie Baye et Sylvie Vartan, les anciennes compagnes du chanteur et mères de Laura Smet et David Hallyday.

Invitée sur le plateau de France 2 en février 2018, la première épouse du Taulier avait confié : "J'ai beaucoup de mal à croire que l'homme que j'ai connu, aimé follement, ait pu réécrire son histoire, renier son sang et son histoire en déshéritant et en ne donnant pas le droit moral à ses enfants." Et de conclure : "Je ne crois pas que Johnny ait pu être capable de ça."

Laeticia Hallyday contre-attaque

Dans une interview accordée à Paris Match, en kiosque jeudi 25 octobre, Laeticia Hallyday a avoué que ces propos tenues par Sylvie Vartan lui ont "fait énormément de peine", précisant au passage : "Elle parle d'un homme qu'elle a connu il y a cinquante ans et Nathalie il y a trente-six ans."

Selon la veuve du rockeur, "ce n'était pas celui avec lequel j'ai vécu vingt-trois ans et qui est parti heureux." Et d'ajouter : "Un homme change avec le temps." Laeticia Hallyday a fini par conclure en expliquant que le choix final de la star d'exclure ses aînés de son testament relevait "de la liberté".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.