Laeticia Hallyday : les dessous difficiles de ses interviews en France

Laeticia Hallyday : les dessous difficiles de ses interviews en France
Laeticia Hallyday lors du défilé de mode Mugler à Paris, le 5 mars 2016.

En l'honneur de la sortie de l'album posthume de Johnny Hallyday le vendredi 19 octobre 2018, sa veuve Laeticia a eu l'opportunité de s'exprimer à voix haute lors de trois interviews. C'est, cependant, plus facile à dire qu'à faire.

L'ultime album du Taulier, "Mon pays, c'est l'amour", est sorti le vendredi 19 octobre et rencontre un gigantesque succès. Afin de le promouvoir, Laeticia Hallyday a pris son courage à deux mains et a accepté de parler lors de trois interviews : une dans Paris Match, une sur le plateau du JT de TF1 et une au micro de Marc-Olivier Fogiel. Diffusée samedi 20 octobre sur RTL mais enregistrée jeudi 18 octobre, elle a été une expérience difficile pour la maman de Jade et Joy, comme l'a dévoilé l'animateur à Télé-Loisirs.

"Tout le monde avait des frissons"

"Elle était tétanisée. C'était sa première interview. (...) Je pense qu'après son passage à RTL, il lui a été plus facile de trouver ses mots", a confié le présentateur radio. Et de révéler : "Elle parle de ce 5 décembre, le moment où Johnny meurt, Tout le monde avait des frissons. Elle a ouvert son coeur."

Anne-Claire Coudray s'est aussi livrée sur son interview avec Laeticia, diffusée lors du JT de TF1, vendredi 19 octobre. Craignant d'être trop émue lors de cet entretien, il n'a pas été réalisé en direct. "Elle m'a demandé de boire un verre d'eau. Elle avait peur de ne pas être à la hauteur. Il a fallu arrêter l'interview et reprendre", a expliqué la journaliste.

"Je l'ai rassurée. Elle a également eu cette phrase : 'J'espère qu'il (Johnny, ndlr) sera fier de moi'", a raconté l'animatrice. Des interviews émouvantes et complexes, que Marc-Olivier Fogiel a vu comme "un énorme cadeau pour les fans de Johnny".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.