Laeticia Hallyday bientôt américaine : qu'est-ce que ça change ?

Laeticia Hallyday bientôt américaine : qu'est-ce que ça change ?
Laeticia Hallyday au défilé Alexandre Vauthier Haute-Couture automne-hiver 2015/2016 à Paris, le 7 juillet 2015.

Le cabinet d'avocats représentant la veuve du Taulier a fait savoir, jeudi 30 mai 2019, que cette dernière avait déposé une demande de nationalité américaine. Qu'est-ce que cela va changer dans l'affaire de succession l'opposant à Laura Smet et David Hallyday ?

D'après le cabinet Cohen Amir-Aslani, "Laeticia a fait la demande de nationalité américaine en avril après le délai légal de cinq années de carte verte". Johnny Hallyday, décédé en décembre 2017, "avait prévu d'en faire autant", indiquent les avocats, précisant que Jade et Joy, les deux filles du couple, ne peuvent pas "entamer cette démarche car elles sont mineures".

Une révélation "orchestrée"

Cette révélation intervient en plein conflit entre la veuve et les enfants aînés de Johnny, David Hallyday et Laura Smet, à propos de l'héritage du chanteur. Le 28 mai en effet, le tribunal de Nanterre a estimé qu'il était compétent pour trancher cette affaire de succession car le Taulier était un résident français. Néanmoins, selon Pierre-Jean Douvier, l'avocat de David Hallyday qui s'est exprimé au micro de BFM TV, cette demande "ne change absolument rien" sur le plan juridique. "La procédure va suivre son cours et c'est bien la justice française et les tribunaux français qui sont compétents", a-t-il expliqué.

L'avocat reconnaît cependant que "tout ceci est orchestré depuis le début" et qu'il n'y a "aucun hasard". Pour lui, Laeticia Hallyday veut démontrer qu'elle se sent plus américaine que française. Et de conclure : "Oui, je pense que c'est quand même finement joué de manière psychologique."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.