Laeticia Hallyday amoureuse : "La place de Johnny est toujours bien présente"

Laeticia Hallyday amoureuse : "La place de Johnny est toujours bien présente"
Laeticia Hallyday lors de l'inauguration de l'esplanade Johnny Hallyday à Toulouse, le 15 juin 2019.

Dimanche 18 octobre 2020, soit près de trois ans après la mort de Johnny, Laeticia Hallyday s'est longuement confiée dans Sept à huit sur TF1. La mère de Jade et Joy a notamment évoqué sa nouvelle histoire avec Pascal Balland et la place qu'occupe encore le rockeur dans sa vie.

"Je vais bien, je suis dans la vie aujourd'hui", indique d'emblée Laeticia Hallyday lors de cet entretien mené par Audrey Crespo-Mara. "Ça a été trois années difficiles, un deuil compliqué, un deuil vertigineux. (...) Le plus compliqué ça a été de reconstruire une vie sans lui. Je l'ai connu j'étais une gamine, j'aurais jamais soupçonné rencontrer l'amour à 19 ans et que ce soit l'homme de ma vie. Mon coeur était lié au sien et j'ai perdu tous mes repères", poursuit celle qui a épousé Johnny Hallyday en 1996.

"On est souvent un couple à trois"

Malgré le deuil et la douleur, Laeticia Hallyday s'est autorisée à retomber amoureuse. En couple avec Pascal Balland, elle n'en oublie pas Johnny pour autant. "J'ai eu beaucoup de mal au départ. C'est très difficile d'apprendre à aimer. On a l'impression de tromper son mari. (...) Qu'un autre homme vous touche, que vous puissiez ouvrir votre coeur à un autre homme, ça paraît tellement compliqué, c'est vertigineux parce que le manque reste abyssal. On a tendance à comparer alors qu'il faut pas comparer", raconte-t-elle.

"J'arrive à aimer différemment mais Johnny est toujours là, poursuit-elle. C'est courageux pour un homme qui est dans ma vie aujourd'hui. La place de Johnny est toujours bien présente. Ce n'est pas facile. On est souvent un couple à trois." Pour que ses filles acceptent cette nouvelle relation, Laeticia Hallyday y est "allée avec beaucoup de pudeur". "Je leur ai laissé du temps. On a passé des nuits à se parler", révèle-t-elle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.