Lady Diana manipulée ? Son frère demande l'ouverture d'une enquête

Lady Diana manipulée ? Son frère demande l'ouverture d'une enquête
La princesse Diana au gala de charité de Vanity Fair à la Serpentine Gallery à Londres, le 30 juin 1995.

Dans une lettre adressée à la BBC, Charles Spencer, le frère de Lady Diana, a demandé l'ouverture d'une enquête concernant une interview de sa soeur datant de 1995, comme l'a révélé le Daily Mail le 2 novembre 2020.

En 1995, Lady Diana accordait une interview au journaliste Martin Bashir pour le compte de la BBC. En plus d'y lancer la phrase "nous étions trois dans ce mariage" avec le prince Charles, en référence à Camilla Parker-Bowles, elle évoquait sa propre liaison avec son professeur d'équitation ou encore ses désordres alimentaires et psychologiques. À l'époque, l'entretien suivi par 23 millions de personnes avait fait polémique. Vingt-cinq ans plus tard, il revient sur le tapis.

De faux documents montrés à Charles Spencer

Martin Bashir aurait gagné la confiance de Lady Di avec des documents falsifiés, qui assuraient qu'elle était mise sur écoute et espionnée par le MI5. Il les aurait d'abord montrés à Charles Spencer, qui, en les voyant, a décidé d'organiser une rencontre entre le journaliste et sa soeur. Dans une lettre adressée à la BBC, ce dernier est revenu sur cet épisode et a assuré qu'il "n'aurait jamais présenté" Lady Diana à Martin Bashir s'il n'avait pas eu accès à ces faux documents. "Il serait donc demeuré l'un des milliers de journalistes qui espéraient avoir une petite chance qu'elle leur parle, sans véritable perspective que cela arrive", a-t-il écrit, demandant des excuses et l'ouverture d'une enquête.

En réponse, la BBC a reconnu l'existence de ces faux documents et a présenté ses excuses au frère de la princesse. Mais la chaîne a également indiqué qu'aucune enquête supplémentaire ne serait ouverte, Martin Bashir ayant par ailleurs des problèmes de santé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.