Lady Di : après son frère, son ex-amant Hasnat Khan dénonce des manipulations

Lady Di : après son frère, son ex-amant Hasnat Khan dénonce des manipulations
Lady Diana rencontre des enfants aux alentours de Sarajevo, en Bosnie, en août 1997.

Compagnon de Lady Diana entre 1995 et 1997, Hasnat Khan s'est exprimé pour la première fois, le 8 janvier 2021 auprès du Daily Mail, sur la fameuse interview accordée par la princesse à Martin Bashir, journaliste à la BBC.

En 1995, Diana Spencer donnait une interview à la BBC regardée par 22,8 millions de personnes. Elle s'y exprimait sur sa boulimie, sa dépression, la famille royale mais aussi son mariage avec le prince Charles, prononçant cette phrase inoubliable : "Il y avait trois personnes dans ce mariage" (en référence à Camilla Parker-Bowles). Il y a quelques semaines, le frère de Lady Di avait demandé l'ouverture d'une enquête concernant cet entretien, affirmant que sa soeur avait été manipulée par Martin Bashir. Aujourd'hui, c'est au tour d'Hasnat Khan, ancien amant de Lady Diana, d'accuser le journaliste de méthodes peu déontologiques.

"Martin Bashir avait trouvé ces vulnérabilités"

Pour faire parler Lady Di, Martin Bashir lui aurait menti. "Il lui disait qu'il y avait une station d'écoute secrète dans le Kent, où ils espionnaient des personnes importantes (...). Il sous-entendait qu'elle était l'une d'entre elles", a-t-il expliqué avant d'ajouter : "L'une de ses qualités les plus attirantes était sa vulnérabilité, c'est ainsi qu'elle avait gagné l'affection du public. J'ai réalisé plus tard que Martin Bashir avait trouvé ces vulnérabilités et les avait exploitées."

Si Hasnat Khan a fait savoir à Diana qu'il "n'aimait pas" Martin Bashir et qu'il ne lui "faisait pas confiance", sa compagne n'a pas écouté ses mises en garde. En revanche, elle s'est éloignée du journaliste à la suite de propos du prince William. "Il a été très direct et lui a déclaré : 'Maman, ce n'est pas une bonne personne'", a rapporté Hasnat Khan.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.