La barbe blanche d'Edouard Philippe enfin expliquée !

La barbe blanche d'Edouard Philippe enfin expliquée !
Edouard Philippe au Palais de l'Élysée, le 4 juin 2020.

Le Premier ministre, également candidat pour être réélu à la mairie du Havre, a expliqué une question qui passionne les Français depuis quelques semaines : les raisons du blanchissement de sa barbe !

Nommé Premier ministre le 15 mai 2017 par Emmanuel Macron, Edouard Philippe fait régulièrement parler de lui, et notamment par un détail physique : sa barbe. Si elle n'a cessé de grossir depuis le début de sa prise de fonction, elle a aussi notablement blanchi, un phénomène qui s'est accentué depuis le début de la crise liée au Covid-19. Au point que les Français s'interrogent : ce blanchissement est-il lié au stress ?

En partie, seulement ! Dans une interview accordée à Paris Match, dans le cadre de la campagne pour les municipales du Havre, Edouard Philippe a expliqué, amusé, les raisons de sa barbe blanche : "C'est une maladie - un vitiligo - sans gravité, ni douloureuse ni contagieuse".

Le stress, facteur aggravant

Le vitiligo, maladie en effet bénigne, est fréquent, même s'il touche généralement la peau plutôt que les poils. Parmi les facteurs aggravants et accélérant la dépigmentation, on retrouve tout d'abord le stress. Cette barbe blanche pourrait donc bien être la conséquence du mandat difficile, avec une succession de crises inédites, du Premier ministre. Un mandat qui, d'après les rumeurs, pourrait bientôt toucher à sa fin, un remaniement du gouvernement étant de plus en plus évoqué dans l'entourage du Président.

La barbe blanche d'Edouard Philippe rejoint d'ores et déjà les changements de teinte célèbres dans l'histoire de France, la plus connue étant celle de Marie-Antoinette : à la veille de son exécution, ses cheveux auraient, en une nuit, entièrement blanchi ! Un mystère scientifique encore débattu aujourd'hui par les scientifiques et les historiens...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.