L'ancienne coach sportive de Lady Di se confie : "Nous avions un lien très fort"

L'ancienne coach sportive de Lady Di se confie : "Nous avions un lien très fort"
La princesse Diana, le 23 juillet 1985.

Si Lady Diana n'est plus là pour donner des détails sur son quotidien de princesse, d'autres personnes, comme ses fils, le font pour elle. C'est aussi le cas de Jenni Rivett, ancienne coach sportive de la Princesse de Galles qui s'est confiée, en ce début 2021, sur les moments privilégiés qu'elle a passés avec cette dernière.

En 1991, Jenni Rivett devient la coach sportive personnelle de Lady Diana. Au cours de leurs séances, les deux femmes pratiquent l'aérobic, la marche rapide, le roller et travaillent aussi leur cardio. De ces instants, l'ancienne coach ne gardent que de tendres souvenirs. "Nous avions un lien vraiment très fort. Elle aimait que je ne sache rien du protocole royal. Je n'avais pas réalisé que je devais lui faire la révérence et ne l'ai découvert qu'après quatre ans. (...) Elle a ri lorsque je me suis excusée et m'a dit 'C'est pour ça que je t'aime, Jenni. S'il te plaît, ne me fais jamais la révérence", se souvient-elle avec nostalgie dans les colonnes du Daily Mail.

"Son sens de l'humour était l'une de ses plus belles qualités"

Car si la Princesse des coeurs, comme elle était appelée par les Britanniques, avait longtemps fait partie de la famille royale, elle était pourtant quelqu'un de simple et une mère très aimante. "Ses garçons étaient tout pour elle et participaient souvent à nos sessions à Kensington Palace. Ils l'embêtaient par moment. Elle avait un lien très spécial avec William et Harry et adorait les mettre dans l'embarras. Son sens de l'humour était l'une de ses plus belles qualités", raconte Jenni Rivett. Puis d'entraîneur, la jeune femme est vite passée à confidente : "Elle m'a courageusement - à moi et au reste du monde - avoué sa boulimie. C'était vraiment honorable, puisque ça a aidé beaucoup de jeunes femmes à comprendre l'impact des troubles alimentaires. Je l'ai encouragé à manger sainement et je crois sincèrement que le sport l'aidait à gérer ses crises."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.