Kendji Girac : cet accident qui a failli lui coûter la vie

Kendji Girac : cet accident qui a failli lui coûter la vie
Kendji Girac à la 20e cérémonie des NRJ Music Awards au Palais des Festivals à Cannes, le 10 novembre 2018.

Avant d'enchaîner les tubes et de se produire dans les plus belles salles de France, Kendji Girac a exercé un tout autre métier qui a, un jour, failli lui coûter la vie, comme il l'a confié au magazine M du Monde.

Si l'interview de Kendji Girac est parue le 21 décembre 2018, les propos du chanteur ont été recueillis un mois plus tôt alors qu'il s'apprêtait à se produire dans une salle de Montauban pour défendre son troisième album studio, "Amigo". Pour monter sur scène, l'interprète de Tiago, a été habillé par son styliste d'une tenue particulière : "Une chemise de bûcheron rouge et noire, ornée d'un dragon doré. À quoi s'ajoutent d'épais godillots d'ouvrier de chantier", écrit le magazine.

Un coup de bec-de-perroquet

Ce choix vestimentaire a pour but de rappeler que le chanteur n'a pas connu que les strass et les paillettes. En effet, avant de participer à l'émission The Voice sur TF1, il était élagueur dans le sud-ouest de la France au côté de son père. "Un jour - pas loin d'ici, à Montauban -, le sécateur de papa, un 'bec-de-perroquet', m'est tombé sur la tête", s'est souvenu celui qui a reçu en 2018 le NRJ Music Awards de la Chanson de l'année pour son titre Pour oublier. Avant de conclure : "Grâce à Dieu, je ne suis pas mort."

Le jeune homme de 22 ans exerce désormais un métier moins physique, et surtout beaucoup mieux payé. Mais cela ne l'empêche pas de mener un train de vie simple, lui qui, bien que possédant une maison et acceptant de séjourner dans des hôtels en tournée, dort encore parfois dans sa caravane, à Périgueux, comme il le confiait dans Quotidien le 27 novembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.