Kate Middleton : rédac' chef du Huffington Post UK, elle oeuvre pour les enfants

Chargement en cours
Kate Middleton parle avec le rédacteur en chef du  Huffington Post UK , Steven Hull, lors d'une conférence de rédaction improvisée à Kensington Palace, le 17 février 2016.
Kate Middleton parle avec le rédacteur en chef du Huffington Post UK, Steven Hull, lors d'une conférence de rédaction improvisée à Kensington Palace, le 17 février 2016.
1/2
© Abaca, Chris Jackson
A lire aussi

Fabien Gallet

Mercredi 17 février 2016, la duchesse de Cambridge a pris les commandes de la version britannique du Huffington Post. Délaissant ses obligations royales le temps d'une journée, c'est en tant que rédactrice en chef qu'elle a officié avec pour objectif de défendre une cause qui lui est chère : la santé mentale des enfants.

En enfilant la casquette de rédactrice en chef du Huffington Post UK, l'épouse du prince William a pris le soin de sensibiliser les lecteurs au problème de maladies mentales infantiles, et ce, à travers une série d'articles et de témoignages commandée en marge du lancement d'une campagne dédiée à ce sujet, baptisée Young Minds Matter. Et pour éveiller au mieux la conscience des lecteurs, Kate Middleton a elle-même participé à l'opération en publiant sur le site internet du journal, une longue tribune, titrée "Changeons vraiment les choses pour toute une génération de jeunes enfants".

"La santé mentale de nos enfants doit être considérée comme tout aussi importante que leur santé physique", a ainsi plaidé la duchesse de Cambridge. Cette dernière n'a d'ailleurs pas hésité à évoquer sa propre famille pour mobiliser l'opinion publique. "Comme la plupart des parents d'aujourd'hui, William et moi n'hésiterions pas à demander de l'aide pour nos enfants s'ils en avaient besoin", a écrit la mère du prince George et de la princesse Charlotte. D'ailleurs, elle a expliqué vouloir fournir à ses deux enfants, respectivement 2 ans et demi et 9 mois, "les outils et la sensibilité pour qu'ils soient en mesure de soutenir leurs amis du même âge, à mesure qu'ils grandissent". Et d'ajouter : "Nous savons qu'il n'y a pas de honte à ce qu'un jeune enfant ait du mal à gérer ses émotions ou souffre d'une maladie mentale".

Raison pour laquelle Kate Middleton a tenu à rappeler l'importance d'aider toutes ces "familles, à court de temps ou d'argent". "Il est pas toujours facile de savoir où chercher de l'aide ou des conseils", a-t-elle précisé avant de conclure : "Voilà pourquoi nous avons besoin que les écoles et les collectivités jouent pleinement leur rôle pour aider les enfants".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.