Karine Le Marchand, une "femme légère" ? Elle met les point sur les "i"

Karine Le Marchand, une "femme légère" ? Elle met les point sur les "i"
Karine Le Marchand à l'avant-première du film "Alad'2" au Grand Rex à Paris, le 21 septembre 2018.

Le 4 juillet 2019, Karine Le Marchand a poussé un gros coup de gueule sur Instagram, lassée d'être affiliée à une femme légère en raison de son humour grivois.

Cible privilégiée de la presse people, Karine Le Marchand a souhaité exprimer son ras-le-bol sur Instagram ce jeudi 4 juillet. La raison ? L'animatrice de 50 ans estime que certains journalistes veulent lui coller une image stéréotypée de femme légère, qui reste bien de loin la réalité.

"Dans toutes mes émissions depuis 25 ans, l'humour grivois est un mode de communication qui dépasse les âges, les régions et les origines sociales. Pourtant, régulièrement, des articles internet reprennent mes sorties, et insinuent peu à peu que je suis une femme à la sexualité débridée", a-t-elle d'abord déploré en légende d'une photo de jeunesse lors de sa communion.

Parler de sexe librement

Et de poursuivre : "Faire passer une femme de 50 ans pour une femme légère (et donc dénuée de profondeur), parce qu'elle parle sans tabou du plaisir féminin, c'est laisser croire que c'est 'hors norme'. Et c'est faire le jeu de ceux qui depuis la nuit des temps, frappent, mutilent le clitoris, traitent les femmes de salopes dans la rue... Je veux que toutes les jeunes filles puissent regarder leur sexe sans se dire que c'est sale, ou qu'elles sont malades."

En fin de discours, la présentatrice télé s'est ensuite directement adressée à la presse : "Alors vous, les pseudo journalistes d'internet, même si mon nom fait cliquer, et vendre de la pub, cessez vos titres choquants, et cessez de relayer des mots qui ne sont jamais vulgaires, s'ils sont parfois volontairement grossiers. Ma vie sexuelle est loin d'être débridée, l'épanouissement est déjà un but. Alors, à ceux qui pondent des articles si pauvres en contenu, sachez au moins que vous faites le jeu de certains hommes qui veulent que la femme soit soumise et se taise."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.