Karine Le Marchand n'a "jamais voulu faire de la télé"

Karine Le Marchand n'a "jamais voulu faire de la télé"
Karine Le Marchand au dîner de charité pour la fondation Samuel Eto'o à Paris, le 5 avril 2018.

Karine Le Marchand a eu un parcours long et complexe avant de prendre la tête de L'Amour est dans le pré. Lors d'un tête-à-tête avec Télé 7 Jours, magazine en kiosque le 24 novembre 2018, celle-ci en a révélé davantage.

Alors que Karine Le Marchand est l'une des présentatrices les plus populaires de l'Hexagone, elle a confié à Télé 7 Jours : "Je n'ai jamais voulu faire de la télé." Au départ en effet, elle penchait plus vers une carrière de chanteuse. Elle a d'ailleurs révélé avoir été choriste pour David Hasselhoff et avoir réalisé quelques publicités radio. En parallèle, elle a multiplié les petits boulots : vendeuse chez Sonia Rykiel, directrice de boutique pour Paco Rabanne et même chauffeuse de maître. En près de 10 ans, l'animatrice d'Une ambition intime est ainsi passée de vendeuse à présentatrice d'une des émissions phare de M6.

"Je préfère ne pas être payée plutôt qu'apporter le café"

Aujourd'hui, la belle brune est incontournable. Le clé de sa réussite ? Elle crédite son succès à son "culot". En effet, cette dernière a tout d'abord obtenu un travail auprès d'un producteur de cinéma en lui disant ouvertement : "Je veux apprendre ce métier, mais je préfère ne pas être payée plutôt qu'apporter le café."

Peu de temps après, la présentatrice se rendait à Milan pour "défendre ses films lors d'un festival", et elle a révélé que c'est encore cette même rage de réussir qui l'a empêchée d'abandonner : "Quand la porte se fermait, j'entrais par la fenêtre."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.