Karine Le Marchand explique les revendications des gilets jaunes

Karine Le Marchand explique les revendications des gilets jaunes
Karine Le Marchand lors de l'avant-première du film "Alad'2" à Paris, le 21 septembre 2018.

Mina Levy

Karine Le Marchand s'est confiée sur le plateau de Buzz TV de TV Magazine, le 4 décembre 2018, notamment sur le mouvement des gilets jaunes qui secoue l'Hexagone depuis quelques semaines.

Invitée sur le plateau de Buzz TV pour promouvoir son nouvel épisode d'Une ambition intime avec Michèle Bernier sur M6 et alors que, le 4 décembre, elle s'est rendue à l'Assemblée nationale pour discuter des conditions de vie des agriculteurs, Karine Le Marchand s'est exprimée sur le mouvement des gilets jaunes et a donné quelques éléments de réponse concernant cette agitation dans le pays.

Son soutien au mouvement

"J'ai toujours été persuadée qu'on ne dirige pas la France de façon anodine selon tel ou tel caractère. Peut-être que les traits de caractère qui ont fait élire Emmanuel Macron, aujourd'hui lui sont reprochés. Au-delà de l'aspect financier dont les Français souffrent, je crois qu'on lui reproche une attitude, une arrogance, un certain mépris, la figure paternaliste", a expliqué la célèbre animatrice.

Pour y remédier, cette dernière a suggéré un plus grand soutien de la part de l'État : "Les Français ont besoin d'être entendus, compris et aimés. Quand tu trimes toute la journée pour gagner 1 600 euros par mois, tu as besoin de temps en temps qu'on te caresse la tête en disant 'C'est bien ce que tu fais, et tu contribues à l'effort national'."

Une carrière dans la politique serait-elle envisageable pour l'animatrice ? "Pas du tout, je ne suis pas du tout diplomate. Il ne faut jamais me donner le pouvoir car je dis tout ce que je pense ! C'est une catastrophe", a-t-elle conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.