Julien Lepers : la somme astronomique qu'il doit au fisc

Julien Lepers : la somme astronomique qu'il doit au fisc
Julien Lepers au photocall de l'émission Danse avec les stars à Boulogne-Billancourt, le 28 septembre 2016.

L'ancien animateur de Questions pour un champion vient d'écoper de deux redressements fiscaux portant sur les périodes de 2000 à 2002, et de 2003 à 2004, comme le rapporte BFMTV le 5 janvier 2019.

Dans les déclarations de revenus de Julien Lepers, plusieurs points avaient fait tiquer l'administration fiscale. Celle-ci avait estimé que l'animateur avait minoré ses revenus de 1,08 million d'euros sur cinq ans, principalement en ajoutant des dépenses insolites en tant que "frais professionnels" : places de théâtre, annonce immobilière, boîtes de chocolats, lunettes, coiffeur, parfums, bande dessinée Spiderman...

Des voyages pour "nouer des relations" professionnelles

Le prédécesseur de Samuel Etienne avait déjà dû s'expliquer face à la Cour et avait avancé des arguments assez improbables. Ses voyages au Maroc et à Dubaï ? C'était "pour nouer des relations au cas où il perdrait son emploi", relate BFMTV. Ses abonnements à Paris Turf et Pomme d'Api ? C'est parce qu'il "anime un jeu de culture générale". Julien Lepers, qui réside à Nice, avait également tenté de faire passer ses allers-retours jusqu'à Paris et son logement de Neuilly en frais professionnels.

Le fisc lui avait donc adressé deux redressements fiscaux de plus de 505 000 euros au total. Et si l'animateur avait contesté ces décisions, il vient d'être débouté sur quasiment tout, se voyant juste dispensé de pénalités de "mauvaise foi". Conclusion de son avocat : "Il faut raison garder dans les déductions de charges et la présentation de ses revenus afin d'éviter les tracas."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.