Julien Clerc : ce cadeau de Coluche lors de sa "fête de l'amour" avec Miou-Miou

Julien Clerc : ce cadeau de Coluche lors de sa "fête de l'amour" avec Miou-Miou
Julien Clerc à la première de "Docteur ?" au cinéma Publicis à Paris, le 21 novembre 2019.

Pour promouvoir son dernier album, "Duos", sorti le 22 novembre 2019 et sur lequel figurent des reprises de ses tubes enregistrées avec d'autres artistes, le chanteur s'est rendu sur le plateau de Quotidien lundi 25 novembre. Dans ses bagages, des anecdotes dont une avec Coluche.

Au milieu des années 1970, Julien Clerc rencontre Miou-Miou sur le tournage du film "D'amour et d'eau fraîche". Pourtant en couple avec Patrick Dewaere, la comédienne tombe amoureuse. Elle quitte alors le comédien pour le chanteur. Une idylle qui prendra fin en 1981 sans que les deux artistes ne se soient mariés. En revanche, ils ont organisé une "fête de l'amour", durant laquelle l'interprète de Si on chantait a pu croiser la route de Coluche, un ami de sa compagne.

Une histoire de noyaux

C'est sur cette rencontre que s'est épanché Julien Clerc dans Quotidien (TMC) lundi 25 novembre. Pendant l'émission, ce dernier a en effet pu commenter une vidéo de lui interprétant le morceau Mangos (écrit avec Serge Gainsbourg en 1980) en duo avec l'humoriste. Le chanteur de 72 ans s'est ainsi souvenu de leur rencontre survenue quelques années plus tôt : "À l'époque, je vivais avec Miou-Miou, et comme nous n'étions pas mariés, nous avions fait au printemps une fête de l'amour. Alors, on avait invité beaucoup de gens, Coluche était un ancien copain de Miou-Miou, ils étaient très proches. Alors, il était venu."

Une fête organisée en 1975, soit l'année où le tube This Melody est sorti a précisé le chanteur qui s'est remémoré une scène marquante : Coluche arrivant "avec un bocal rempli de noyaux". "Ce qui prouve qu'il écoutait bien les gens !" Et pour cause, "dans la chanson, on dit : 'Dans ce pays si beau, les fruits sont si beaux, qu'on se contente des noyaux'. Alors, il m'avait offert un grand bocal de noyaux", a conclu Julien Clerc.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.