Julie Gayet : ses confidences sur son premier amour

Julie Gayet : ses confidences sur son premier amour
Julie Gayet lors de la 12e édition du festival du Film Francophone d'Angoulême, le 23 août 2019.

Émilie Nougué

Héroïne de la série "Soupçons", dans laquelle elle incarne une femme mariée, prénommée Victoire, qui succombe à son amour de jeunesse, la comédienne a puisé dans sa propre histoire pour délivrer au mieux les sentiments éprouvés par son personnage.

Diffusé sur France 3 depuis le 27 août 2019, "Soupçons", thriller amoureux en 6 épisodes, offre à Julie Gayet l'occasion d'être interrogée sur son premier amour. "Votre amour de jeunesse, c'était un Anglais, non ?", lui a ainsi demandé Michel Drucker le 1er septembre dans Vivement Dimanche. "C'est l'amour de seize ans. Le premier amour est un Anglais", a répondu l'intéressée, soulignant que depuis, elle parlait "très bien" la langue de Shakespeare.

Une "belle première histoire d'amour"

Dans un entretien à Télé 2 Semaines paru mi-août, l'actrice avait indiqué que cette "grande et belle première histoire d'amour" avait duré 5 ans. Dans Paris Match, le 27 août, elle revenait sur l'importance de cette première relation : "C'est ce qui nous fabrique toute une vie. On voit bien que c'est fondateur dans la série. C'est le rapport à la relation, à la confiance en soi, à la trahison."

Si comme son personnage, Julie Gayet a donc été marquée par son premier amour, la comparaison entre réalité et fiction s'arrête là. Car la comédienne, en couple avec François Hollande, n'a jamais recroisé la route de cet Anglais et a tourné la page depuis des années. "Même si je suis allée chercher des choses personnelles, Victoire ce n'est pas moi, a-t-elle tenu à préciser. Je n'ai jamais été tiraillée entre deux hommes. Je suis quelqu'un fidèle. De très fidèle même."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.