Julie Gayet revient sur son silence lorsque François Hollande était président

Julie Gayet revient sur son silence lorsque François Hollande était président
Julie Gayet à la première du film "Le Gendre de Ma Vie" lors du 27e Festival du Film de Sarlat, le 15 novembre 2018.

En couverture du ELLE en kiosque le 14 décembre 2018, Julie Gayet s'est confiée à l'hebdomadaire sur sur ses projets d'actrice et de productrice, mais aussi sur sa vie privée. Elle est notamment revenue sur les raisons pour lesquelles elle s'est tue lorsque François Hollande était président.

À l'affiche de la comédie "Le Gendre de ma vie" aux côtés de Kad Merad, en salles à partir du 19 décembre, Julie Gayet s'inscrit cette semaine en couverture du ELLE auquel elle a accordé un entretien pour évoquer sa vie professionnelle, mais aussi sa vie privée.

Elle "fourmille de projets et entend garder cette liberté chérie qu'elle eut tant de mal à protéger ces dernières années", écrit ELLE à son sujet. Car en effet, sa liberté et sa vie privée, Julie Gayet s'est battue pour les préserver lorsque sa relation avec François Hollande a été révélée. En 2014, leur idylle est dévoilée alors que l'ancien président était encore avec Valérie Trierweiler, entraînant une médiatisation sans relâche pendant plusieurs mois, sans que l'un ou l'autre ne pipe mot.

"J'ai refusé de prendre un rôle à l'Élysée"

L'actrice est revenue sur son choix de ne pas se positionner en tant que Première dame lorsque son conjoint était à l'Élysée. "J'ai refusé de prendre un rôle à l'Elysée", a-t-elle expliqué avant d'ajouter : "Je ne parle pas de ma vie privée, pas de politique. C'est la seule façon de respecter mon travail, de me protéger et de vivre notre histoire d'amour."

Julie Gayet compte maintenir le cap sur le cinéma, et a confié sur son histoire d'amour : "Même si mes sentiments sont forts, j'ai le désir de mener tout le reste de ma vie de front."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.