Julie Gayet en a marre qu'on lui parle de François Hollande

Julie Gayet en a marre qu'on lui parle de François Hollande
Julie Gayet lors de la soirée Bicentenaire de la Caisse d'Épargne au Palais de Chaillot à Paris, le 21 mars 2018.

Dans une interview accordée à Franceinfo pour la promotion de son dernier film, "Le Procès contre Mandela et les autres", Julie Gayet s'est montrée très claire quant à l'étalage de sa vie privée : elle ne veut plus qu'on lui parle de François Hollande.

En pleine promotion de son film "Le Procès contre Mandela et les autres", en salle depuis le 17 octobre 2018 et pour lequel elle est productrice, Julie Gayet s'est entretenue avec une journaliste de Franceinfo. Au cours de l'interview, la productrice a très vite fait savoir qu'elle ne supportait plus de devoir répondre à des questions sur son couple avec François Hollande.

"Moi c'est moi. Lui, c'est lui"

Julie Gayet ne voulait initialement pas voir de journaliste "parce qu'on ne me parle que de François (Hollande). Alors que, nous, on considère qu'on est deux personnes distinctes. Moi, c'est moi. Lui, c'est lui", a-t-elle expliqué au micro de Franceinfo. Une mise au point nécessaire pour l'actrice qui ne veut pas être assimilée comme "La femme de".

"Cet été, j'ai répondu à un grand média. Je dois bien répondre parfois, pour la promotion des films que je porte. On a mis dans ma bouche une phrase que je n'ai pas prononcé ('Les gens souhaitent le retour de François Hollande'). Avec moi, tout tourne autour de notre couple. Mais à lui, est-ce qu'on lui parle de moi ?" a-t-elle interrogé.

Visiblement lassée de graviter autour du même sujet de conversation pour voir ses propos déformés dans la presse, Julie Gayet a pourtant conclu : "Je trouverais chouette, de pouvoir parler de nous, tranquillement, avec les journalistes ou avec les gens... tout simplement."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.