Johnny Hallyday a pris des risques insensés pour cacher un adultère à Laeticia

Johnny Hallyday a pris des risques insensés pour cacher un adultère à Laeticia
Johnny et Laeticia Hallyday à la première de "Rules Don't Apply" à Los Angeles, le 10 novembre 2016.

Fabien Gallet

Mardi 21 mai 2019, W9 diffusait un documentaire inédit baptisé "Laeticia Hallyday, la vraie histoire", basé sur de nombreux témoignages dont ceux de Gilles Lhotte, un ami du rockeur, qui est revenu sur une anecdote qui aurait pu tourner au drame.

Le Taulier n'était pas connu pour sa fidélité. Les femmes du rockeur disparu en décembre 2017 en ont d'ailleurs fait les frais, notamment Laeticia Hallyday. C'est en tout cas ce que relate le nouveau documentaire dédié à la veuve de l'interprète d'Allumer le feu, diffusé sur W9. S'appuyant sur les propos du journaliste Gilles Lhotte, le documentaire a raconté le jour où, en mars 1997, un an après leur mariage, Johnny a décidé d'emmener sa jeune épouse en croisière.

Le couple Hallyday en pleine tempête

Sauf que pour ce dernier, l'objectif de ce petit périple en mer était en réalité de cacher un adultère à sa femme. En effet, le magazine Voici venait tout juste de révéler en Une d'un de ses numéros sa relation avec une dénommée Vanessa au cours d'un voyage aux États-Unis. Afin que Laeticia ne découvre pas le scoop, le chanteur a alors tout fait pour que leur bateau parte au plus vite... quitte à défier la météo, exécrable et aller à l'encontre de l'avis du capitaine, ne souhaitant pas naviguer en pleine tempête. L'artiste finira tout de même par convaincre le capitaine de lever l'ancre.

"Ils ont passé une semaine d'horreur, attachés dans leur bateau, dans des fauteuils, dans des creux de six mètres et des vents de force 8 à 9. Une horreur", a expliqué Gilles Lhotte avant de préciser : "Tout le monde se gerbait dessus."

Au-delà du danger de cette croisière, la manoeuvre de Johnny Hallyday aura été vaine. Et pour cause, présent à bord, le père de Laeticia, André Boudou, lui montrera le magazine dès la première escale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.