JoeyStarr : "Tous les gens que j'ai aimés ont su réveiller mon côté féminin"

JoeyStarr : "Tous les gens que j'ai aimés ont su réveiller mon côté féminin"
Joey Starr lors du concert du groupe Suprême NTM à l'AccorHotels Arena à Paris, le 8 mars 2018.

Invité dans Le portrait de la semaine de l'émission Sept à Huit, dimanche 22 novembre 2020, Joey Starr s'est longuement confié sur son rôle de père. Exit le rappeur dur et insensible, il a révélé une facette inconnue de sa personnalité.

Rappeur, acteur et père de trois enfants, Joey Starr alias Didier Morville a désormais une vie compète et bien remplie. S'il s'est un peu éloigné de la musique ces dernières années, il n'en est pas moins resté actif. Après le succès de "Polisse", le chanteur de NTM a enchaîné les productions cinématographiques pour son plus grand bonheur. Une vie plus calme qu'il doit notamment à ses trois fils. "Je crois que tous les gens que j'ai aimés ont su réveiller mon côté féminin, ma délicatesse... J'ai appris la tendresse avec les enfants...", explique-t-il à Audrey Crespo-Mara.

Un vrai "papa poule"

S'il s'est longtemps laissé paraître comme un homme à la mauvaise humeur permanente, Joey Starr semble pourtant être complètement différent face à ses enfants. Selon son amie Béatrice Dalle, il serait même un véritable papa poule. "Je suis vigilant, et puis ils me le rendent bien, ça bosse à l'école. On a fait trois gentils, trois vrais gentils. (...) Les deux plus grands ça ne les intéresse pas d'être comme leur père. Ça m'arrange. Le premier a 15 ans, il sait déjà ce qu'il veut faire, il est inscrit dedans", déclare-t-il en parlant de son plus grand fils, Mathis, inscrit en centre de formation à l'AJ Auxerre. "L'autre, il a 13 ans, il est en dilettante, je comprends pas... Le mec a 17 de moyenne alors qu'il est d'une nonchalance hors norme. Je pense qu'il bosse à la fulgurance. Et puis après, il y en a un qui a 5 ans. Normalement à cet âge-là, tu dois être à 400/500 questions par jour. Lui, il est à 3000, avec la voix de Mickey !", conclut-il avec humour.

Même s'il admet avoir été difficile à vivre pour ses précédentes conquêtes, Joey Starr ne compte pas changer du tout au tout : "Les gonzesses d'avant, je me dis 'Qu'est-ce qu'elles ont dû vivre ?' en fait, mais voilà, c'est comme ça ! La mauvaise humeur est mon dada. (...) J'adore me plaindre, c'est peut-être mon côté féminin. La mauvaise foi est un muscle chez moi, je fonctionne comme ça", admet-il.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.