JoeyStarr, sur ses 3 fils : "Ils en ont vu les gosses !"

JoeyStarr, sur ses 3 fils : "Ils en ont vu les gosses !"
JoeyStarr à la première du spectacle "Bionic Showgirl" avec V. Modesta au Crazy Horse à Paris, le 3 juin 2019.

Aurélie Ngambi

JoeyStarr est tout sauf un papa comme les autres, et il en a bien conscience... Père de 3 garçons - Matisse (13 ans), Khalil (11 ans) et Marcello (4 ans) -, le chanteur de 51 ans s'est récemment confié aux Inrockuptibles sur son rapport à la paternité.

Venu faire la promo de sa pièce de théâtre "Elephant Man", JoeyStarr s'est également épanché sur son rôle de père dans les colonnes des Inrockuptibles, le mardi 9 juillet 2019. Sa plus grande peur ? Sans aucun doute être un papa absent.

"Ce qui m'effraie, comme je ne suis pas à l'abri de faire des conneries, c'est de louper des choses avec mes enfants, d'autant que je ne vis pas avec eux. Et là, ce qui me fait peur, c'est de ne pas être à la hauteur pour cette pièce aussi... Quand j'ai peur, je me dis 't'es un connard !', et c'est reparti pour un tour. Je pense que mes peurs sont réservées à ceux qui m'entourent plus qu'à moi-même", a-t-il d'abord expliqué.

Des enfants habitués à son train de vie singulier

"La dernière fois, j'étais à l'Olympia assis par terre avec une bouteille de rhum et je sautais sur les fesses comme au carnaval. Je fais arrêter la musique pour m'adresser à mes fils qui sont au balcon : 'Hey, si on vous demande ce que fait papa, vous dites ça !' (...) De toute façon, ils en ont vu, les gosses !", a-t-il ensuite avoué.

Et de conclure avec une anecdote pour le moins insolite : "Un matin, en vacances, mon frère ne me réveille pas et je dors face contre terre sur la pelouse et mon fils me réveille : 'Papa, on a faim, là' (rires). Depuis qu'ils vont à l'école dans le Ve et tout ça, ils voient les darons des autres et ils voient bien que leur reup n'est pas pareil. Mais à leur âge, ils observent tout sans juger. On dirait des batraciens avec leurs petites têtes et leurs gros yeux."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.