Joeystarr explique "ses écarts de conduite" : "Je suis encore en construction"

Joeystarr explique "ses écarts de conduite" : "Je suis encore en construction"
JoeyStarr au photocall de la première du spectacle "Bionic Showgirl" avec Viktoria Modesta au Crazy Horse à Paris, le 3 juin 2019.

Le rappeur français fait l'objet d'un documentaire qui sera présenté le 23 novembre 2019 sur France 5. Dans un premier extrait partagé le 5 novembre par la chaîne, il revient sur ses dérapages et son caractère sanguin.

"Moi, je n'ai jamais été un provocateur. Je ne suis pas dans la provocation. La provocation, ça n'a pas de fond. Non. Je suis mélangé entre quelque chose d'hormonal, d'être en réaction à...", raconte Joeystarr dans cet extrait du documentaire "JoeyStarr grandeur nature", qui sera diffusé dans l'émission Passage des arts, présentée par Claire Chazal.

Des "carences" depuis l'enfance

Face à la caméra, l'ex-compagnon de Béatrice Dalle et de Karine Le Marchand explique que son caractère excessif est dû à son passé compliqué. "Je pense que ma vie, encore aujourd'hui, est gérée par pas mal de carences que j'ai pu avoir dans mon enfance, révèle ce père de 3 garçons. Je pense que je suis, à 50 ans, encore en construction. Surtout quand on a pu me reprocher plein de choses, plein d'écarts de conduite ou même mon attitude qui, des fois, correspond un peu à une incompréhension. Je pense que c'est dû au fait que je n'ai pas fini de me construire. Je me suis fais tout seul."

Dans un communiqué, France 5 précise que Joeystarr reviendra "avec pudeur et humilité sur son enfance 'chaotique'". Il abordera notamment "la découverte de ses frères, ses relations de famille difficiles, ses retrouvailles avec une mère qu'il croyait morte, ses débuts, la naissance de NTM, et bien sûr sur son rôle de père 'très attentif à l'éducation de ses enfants'".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.